December 30, 2010

Le Gaz de Schiste, les choses a savoir

J'imagine que l'annee 2011 risque de voir apparaitre dans les journaux le terme de Gaz de Schiste, vous trouverez donc ci-dessous quelques sources concernant ce sujet, afin de vous documenter plus amplement tout comme je le fait:


  • Tout d'abord l'application d'OWNI sur le sujet, qui explique comment fonctionne technologiquement un forage pour la recuperation du gaz naturel inclus dans une couche de schiste.
[application] Gaz de schiste

  • OWNI toujours, est pour le moment le pure player qui semble le plus attentif au phenomene, et possede deja un tagging d'article: a lire ici (le dossier a ete realise par Sylvain Lapoix, Ophelia Noor et Pierre Ropert), en ce baladant dans les differents articles, il est possible de collecter noms et etudes...
  • Et enfin, un documentaire de Josh Fox: GazLand, disponible sur le site de tvqc.

December 28, 2010

Ou en ai la piraterie

Source: wikimedia CC-by Lencer

C'est un peu le mot a la mode, "le pirate", en particulier comme element de langage pour les medias mainstream.
Pourtant il exists toujours une reel piraterie a l'ancienne, de la flibuste de l'ancien temps.

Bien sur, il n'est plus question ici d'etre a la solde du royaume de France et d'arraisonner des navirs marchant anglais, ce n'est pas de la piraterie, mais des navirs Corsaire.

La piraterie de nos jours, est une activite tres lucrative et tres dangereuse. Elle a principalement lieu dans 2 points de la planete, autours du detroit de Malacca, ce qui correspond au long passage de mer qui separe la Malaisie de l'Indonesie, entre l'ile de Sumatra et la peninsule Malaise. A cette endroit, la cote Nord de Sumatra est une zone montagneuse, peu peuple, et difficile d'acces.
Ce n'est d'ailleurs tres certainement pas la premiere preoccupation de l'Indonesie que de s'occuper d'une telle activitee, dans la mesure ou la majorite des navirs qui y circulent sont principalement d'ordre petrolier, a destination du Japon et de la Chine.

L'autre point chaud de la planete, se trouve entre le Yemen et la Somalie, une zone hautement strategique, car il s'agit du point d'entree de la mer rouge pour acceder au canal de Suez. La encore, la collection d'iles au large de l'Érythrée favorise grandement les operations.

Ce sont la les 2 points chaud de la planete, qui relient principalement la Chine et le Japon a l'Europe.

Il s'agit bien sur ici de veritable piraterie, avec armes, violence, viole sur personnes, exactions, extortions et tortures. C'est un petit jeu du chat et de la souris entre les armateurs & assurances, et les pirates. Les uns sont les points d'entres d'un marche noir monumentale, les autres essayent tant bien que mal de defendre leurs activites. Il fut d'abord question de poser des balises de geo-positionnement sur chaque equipement, mais comme la technologie Americain (GPS) et Francaise (Argos) ne communiquent pas tres bien entres-elles, l'installation d'equipements n'a pas ete synonyme de reussite immediate et systematique.
Deuxieme etape, avec les guerres a droite a gauche, et la profusion de Redneck, il n'est pas tres difficile de faire entrer des mercenaires, ou plutot des "agences de securites et de protection" a bord, afin de se livrer a une veritable guerre au RPG et a la mitrailleuse lourde.

Acuellement, on en est a peu pres la, on est bien loin de la planche aux requins... Capitain Flint, ou es-tu?

December 27, 2010

La dematerialisation: une tendance aggresive

La musique, les livres, l'information, les logiciels, la photographie, la cartographie, les jeux videos... en faite toutes ces oeuvres de l'esprit subissent avec la democratisation d'Internet une tendance lourde: la dematerialisation du support.

A bien y regarder, il semble evident de dire que le support ne constitue que l'artefact materiel qui constitue l'objet, mais ne caracterise pas l'oeuvre. Le meme ouvrage des "Lettres de mon moulin" d'Alphone Daudet (1887) qui est regulierement reedite chaque annee, en esperant qu'un professeur de Francais aura la bonne idee d'etudier l'ouvrage en classe; cette ouvrage n'est pas lie a son support, et ne l'a jamais ete, pas meme en 1887, lors de son edition definitive.

Il est donc naturel au XXIieme sciecle, avec la democratisation de la technologie numerique, de pouvoir bientot se desengager d'un support parfois contraignant. Le contenant n'est pas le contenue, et si un contenant plus performant, moins liberticide apparait, il est alors normal qu'il investisse petit a petit notre environnement pour en devenir la norme.

Il reste neanmoins une creation de l'esprit qui ne semble pas encore s'etre dematerialise, ou plutot elle l'est deja tellement que l'on ne s'en rend pas compte: la monnaie.

Il est devenu tellement naturel de recevoir son salaire directement sur son compte en banque, il est devenu tellement naturel de payer en argent electronique que l'on ne se rend meme plus compte que l'argent est deja en train de disparaitre.

December 26, 2010

L'economie pour les nuls

Le premier probleme quand on n'a pas fait des etudes d'economie, mais que l'on continue inlassablement a ecouter la radio ou tout autre media, c'est de pouvoir traverser le champs semantique d'economistes commes Bernard Maris ou Dominique Seux (en matinale de France Inter, France). Je comprends tout a fait le probleme de vouloir faire de la vulgarisation economique a l'heure de la tartine de beurre dans le cafe, mais je n'arrive plus a comprendre ces vocabulaires obscures de "edi-conomistes": effet domino, dettes, note, faillites...

Petit exemple: une entreprise en faillite, dans un monde capitaliste et mondialise comme le notre, on s'en fou completement, la nature a horreur du vide, il y aura donc une nouvelle entreprise qui prendra place. Par contre quand on parle de pays en faillite, la il faut bien comprendre que ce n'est plus du tout le meme propos qui est derriere... Et dernierement, il a meme ete demontre que parler de banques en faillites, c'est un gros mot...

Je me suis donc mis en tete de comprendre tout ce vocabulaire, et pour cela rien de mieux que des videos didactiques, en voici ma selection:

  • Une serie de web-documentaire: Faillites, realise par l'agence PIW! (pour Progress In Work), qui explique pays par pays la mise en faillite de pays
    • Etude de cas en Grece
    • Vous retrouvez l'ensemble des references utilisees pour ce document sur le blog de PIW!



    • Et avant cela en Islande
    • Vous retrouvez l'ensemble des references utilisees pour ce document sur le blog de PIW!



Ces 2 videos, c'est pour comprendre l'etat actuel de la presse economique, j'attends d'ailleurs avec impatience le web-documentaire qui presentera ce qui c'est passe en Espagne et en Irlande en cette fin d'annee 2010.

Pour revenir encore plus loin, je conseil egalement le travail de Paul Grignon, artiste Canadien qui a realise le documentaire: Money as Debt, et l'initiative collective: BanksterUSA.org, et Bankster.tv

Oui, ca pique un peu les yeux et les oreilles, mais au moins, ca a le merite d'etre comprehensible par tout le monde
Ce sont donc deja 3 petits films qui permettent d'aprehender la chose economique, apres, il reste toujours le gros documentaire, un peu a la Michael Moore, mais en bien mieux:

  • Cleveland contre Wall Street, réalisé par Jean-Stephane Bron. Pour un documentaire economique, je me souviens d'une critique plus que positive au Masque & La Plume en Aout dernier
  • Inside Job, Réalisé par Charles Ferguson. La encore une critique tres positive au Masque & La Plume. Ce qu'il est interessant de note: Charles Ferguson n'est pas un mania des studios, avant d'etre producteur de films, c'etait un consultant en strategie en entreprise, autant dire que le milieu d'affaire, il s'y connait
To Be Continued...

December 21, 2010

[MaJ] Freebox revolution entre buzz et bad buzz

Il ne faut pas bouder son plaisir, l'annonce de ce matin (14 decembre) par Mr. Xavier Niel de la presentation de la nouvelle Freebox v6 a fait exploser le twitter Trend Francais, et d'ailleurs, les serveurs de Free semblent egalement souffrir de la charge des Rodolphophiles.
Mais parmi l'avalanche de bulletpoint qui nous a ete presente (korben en fait le resumer), il en ai bien un que je n'ai pas trouve, et pourtant s'il avais ete present, je crois bien que j'aurai pris directement un avion pour rentrer en France.

A vrai dire, je n'ai aucun probleme avec le second boitier, la Freebox Player, elle est la pour etre connecter sur un ecran, elle est l'outil parfait pour faire conccurence en France a l'arrive des AppleTV, GoogleTV et autres Roku, Boxee, et meme d'une certaine maniere a la PS3 et la X-Box (lire TechCrunch)
En revanche, je ne trouve pas l'information cle concernant la Freebox Server: le logiciel de la Freebox Server est-il open-source?

En ces temps de volonte filtragophile des instances dirigeantes, je me demande bien qu'elle peut-etre la confiance que l'on peut placer dans une personne qui dejeune a l'elysee? (big troll here) Quel sera l'Internet que l'on peut esperer obtenir? Surtout si je n'ai pas la moindre idee de comment l'Internet est interprete de ce boitie a mon ordinateur?

Je ne doute pas que la volonte premiere de Free reste avant tout de pouvoir ajouter des publicites personalise sur la Freebox Player, en particulier sur l'ensemble des canaux exclusif de la FreeTV (hypothese). Par contre en ce qui concerne la section serveur qui controle l'ensemble des entrees-sorties, je suis en droit de demander une transparence integrale, afin d'etre certain d'une Neutralite du Net preserve.

Si vous trouver l'information, merci de m'avertir

Nota: je suis volontairement negatif a l'intention de Free, avant tout pour contre-balancer l'euphorie ambiante aux regards de la keynote de ce matin (Tuesday 14-dec). Je sais pertinemment que Mr. Niel et Mr. le President ne s'apprecie pas beaucoup.


[MaJ1] Maintenant que le bad buzz est en train de monter (21 decembre), il est egalement interessant de se pencher sur l'offre tarifaire:

... Cette article sera certainement repris a la rentre, avec la mise en distribution, et les rates qui ne manqueront pas d'arriver...

[MaJ] Outils de veille passive et journalisme de liens?

Les bloggeurs ne parlent que de ca, comment faire sa veille, optimiser votre veille, pouquoi faire une veille, c'est pas demain la veille...

J'ai donc decide de mettre en place la mienne, j'espere surtout mettre en place une veille qui va me permettre de savoir petit a petit qu'elles sont les sujets qui m'interessent.

Je demarre donc avec pour outils:
Google Reader - Saas agregateur de flux - L'agregateurs de mes flux RSS (je suis Google fanboy, et je l'assume), tout comme Netvibes, Google Reader accepte tres bien toute sorte de flux, les plus propres et les plus 'bancale', avec ou sans videos ou audio... Et permet la lecture de tous les formats de fichiers directement dans son interface. Le seul inconvenient, c'est qu'il faut etre connecter pour y avoir acces (c'est du Google), il n'existe pas encore de mode 'deconnecte' (off line), donc quand on est dans l'avion, on ne peut pas lire ces articles en attentes, d'ou l'interet de services ad hoc comme Read it Later (voir plus bas).
Feedly - Extensions et add-on pour navigateur web - Me sert a parcourir mes flux RSS, car l'interface de Feedly est incroyablement plus intuitive que celle de Google Reader. L'interet de Feedly est qu'il s'integre au plus pret de Reader, en incluant Buzz (mais sans les commentaires), les partages d'articles, les 'saved' (aka as starred in Reader)... Le service integre aussi son flux Twitter. Dernierement, ils viennent d'apporter un "sticky" tres bien integre dans toutes pages, pour un partage rapide via Delicious, LinkedIn, Twitter... Il ne manque plus que l'integration d'un bookmark en local.
ReadItLater - Saas (cross plateform: iPad...) - application multi-plateforme pour avoir access a son stock d'article 'sauvegarder', et pouvoir les lire hors-ligne, sur une multitude de plateforme. Je ne suis pas certain de l'interet de cette fonctionnalite, car je considere Feedly bien plus intelligent dans son mode de developpement, mais je le met en test pour le moment. Read It Later s'integre aussi bien le navigateur, que dans Google Reader ou dans Netvibes, l'add-on fait apparaitre un "check" rouge, avec un compteur indiquant le nombre d'article sauvegarder. Sur iPad ou autre iBidules, l'application propose une feature interessante: un deformatage du text pour le rendre plus proche d'un article de journal. Cela revient a ne garder que le text de l'article, sans photos ni pub, ni video: un vrai bonheur. 
Delicious - Saas gestionnaire de bookmarklet - Ce service pilier du web 2.0 permet de tagger les articles que je considere important et d'en conserver un liens. Je m'impose une regle tres stricte pour tous les articles que je sauvegarde: au minimum recevoir 5 tags (keywords), car j'ai constate que ca n'a pas beaucoup d'interet de tagger un article sur seulement 1 a 2 tags: sans tag de contextualisation, il devient impossible de retrouver un article que j'aurai moi-meme sauvegarder. Ce service me donne pas mal de fil a retordre, car l'interface reste austere, mais je continu de croire que c'est un excellent outils de veille et d'echange, mais aussi de bookmarking, pour definir aisement ces centres d'interets, ces points de preoccupations. Tous les 100 bookmark, j'essaye de faire le point sur le nuage de tags que je me constitue petit a petit, et ainsi, de me creer 1 ou 2 Bundle, automatiquement, je me cree un point d'interet.
Twitter - Saas de micro-blogging - Je ne suis meme pas sur qu'il soit necessaire de presenter cette outil. L'interet que je lui trouve, c'est que derriere un compte Twitter, se trouve une personne, et generalement, les rencontres que l'on y fait sont tout sauf anodine.
Paper.li - a l'essai pour le moment, c'est un outil de curatoring content qui transforme mon feed Twitter en un veritable journal quotidient.
    Il s'agit donc de comprendre les differentes fonctionnalites de tout ces SaaS, pour etre capable de les utiliser inteligemments, et surtout augmenter ma productivite.
    J'en ai profiter egalement pour evacuer mes abonnements classe dans la rubrique "procrastination", ou "lol" de mes feeds.
    Il s'agit donc de maitriser le tagging d'article pour etre capable de les retrouvers rapidements par la suite, de diffuser inteligemments les informations que je selectionne, et de rencontrer petit a petit differentes personnes (via twitter) qui m'orienteront vers d'autres sources... bref une serendipite sociale

    To be Continued with tutorials...

    [MaJ] Les "curators" sont deja parmi nous

    C'est la semaine derniere que TechCrunch France proposait un brillant article sur les "curators", qui n'est autre que l'anglicisme d'un terme francais existant depuis longtemps: les editeurs-veilleurs.
    [MaJ2] La tradution litterale de "curators" de l'anglais donne: conservateur, au sens d'un conservateur de musee.

    Veilleur, car il faut savoir utiliser de puissants outils de veilles que sont: delicious (s'il survie), pearltrees, posterous, ou meme Twitter et Tumblr, et prendre scrupuleusement le temps de Bookmarker (tager) chaque article, pour se constituer ainsi son nuage de Tag personnel (ces perles dans la philosophie pearltrees). Je vois surtout ici un travail de journalisme et d'investigation, de recherche de sources et de classification de l'information, mais aussi un travail de terrain et de contact pour valider une information.

    Editeur, car il convient de savoir representer ce meme contenu ainsi verifie et completer en le contextualisant, en l'enrrichissant de ces decouvertes et de son analyse. Je vois ici un travail de directeur de publication, un responsable de redaction, qui doit avoir la vision d'une proposition editorial, raconter une histoire le long des differents articles qui sont propose aux lecteurs pour developper sa ligne directive.

    La ou je ne comprends pas l'article de TechCrunch, c'est que nous sommes dors et deja dans l'ere du Curating Content, et depuis longtemps, j'en ai l'impression, depuis que Google News a fait son entre en 2002, qu'il est egalement possible de lui adjoindre des outils d'alertes automatique.

    Les journaux qui ce sont transformes petit a petit en plateforme de blogs, (et en aspirateurs a subventions publique), vont-ils desormais redecouvrir la force d'une ligne editoriale et la valeur d'une analyse, de l'investigation?
    Vont-ils presenter une Une quotidienne riche et thematique? Ou l'analyse des information est au coeurs de la proposition editorial, et non plus la simple presentation et mise a disposition de l'information, ce que fait tres bien l'AFP.

    J'observe depuis 1 an deja les travaux d'owni.fr, aucune publicite, pas de bâtonnage de dépêches, pas ou peu de preoccupation de coller a l'actualite du moment, si ce n'est de la creer, ou d'y participer. Depuis 1 an mon agregateur de flux qui ne faisait que grossir de jour en jour sous une overdose d'information ne fait que reduir pour ne garder que l'essentielle.

    Au dela de ca, si je veux devenir mon propre curator, (car le defi ce place ici): apres le tous journalistes, le tous curators. Il existe dors et deja une avalanche d'application et services web qui proposent cela, des applications parfois un peu eye-candy:
    • Paper.li sur navigateur web, je ne serai d'ailleurs meme pas surpris de les voir tirer fierement leurs epingle du jeu lors de la conference Le Web '10. [MaJ3] Paper.li a effectivement gagne
    • Flipboard sur les tablettes pommes, et certainement un millions d'autres apps' assimilables...
    • Mais egalement des extentions plus proche de chacun, comme Feedly, ou meme Netvibes qui propose deja un service "payant" de curatoring content, et ce depuis bientot 2 ans
    • Et je dois dire que meme avec une utilisation un peu reflechit de Twitter, le curatoring content devient evident.
    • et pour les plus neophythe, facebook peu deja devenir une premiere etape...
    Le buzz feed est sature, wikio, Reddit, ou digg n'en peuvent plus de faire remonter en sommet de pile la n-ieme video de lolcat, ou le fait divers anodin du fin fond de l'Iowa. Je demandais d'ailleurs l'autre jour pourquoi le somple communique de presse de l'Elysee etait en tete de classement?

    Si les sites d'informations en ligne veullent survivre a l'ere des "curators", il vaut mieux chercher plus loin que la simple aggregation, en apportant l'analyse visuelle ou contextuelle par exemple...

    Full disclosure: owni.fr est devenu ma page d'acceuil de mes navigateurs depuis bientot 1 an deja, suivi de feedly, de ma boite mail arrivant en troisieme position, wikio.fr en quatrieme onglet...


    [MaJ1] References

    December 20, 2010

    [MaJ] Apple as-t-il premedite sont Antennagate?

    Une autre demarche conspirationniste.?..

    Le sentiment direct que j'ai eu en constatant l'antennagate, c'est qu'il s'agit d'un probleme technique issue de la technologie de l'antenne 3G, pas du wifi.
    • l'antenne 3G ne fonctionne pas bien avec certains materiaux, la ou le Wi-Fi est beaucoup plus robuste
    • la 3G est consommatrice d'energie, beaucoup plus que le Wi-Fi
    • la 3G est world-wide, mais nous sommes 90% de notre temps dans dans un environnement baigne d'onde Wi-Fi: au bureau, a la maison, et de plus en plus dans les cafe & restaurant
    • la 3G elle n'est utile que lorsque l'on est en deplacement: sur la route, et dans la rue
    • la 3G est une technologie proprietaire, la ou le wi-fi est ouvert
    Au final de cette antennagate, je retiens surtout cette 'Inception' que l'on identifie clairement la source du probleme comme venant de l'antenne 3G, et donc le Wi-Fi a ete fortement valoriser...


      [MaJ] En me balladant dans sur les sites americain, j'ai decouvert egalement ce sympathique petit objet de Novatel Wireless: le Mi-Fi, la fonction premiere de cette accessoire etant de convertire un signal 3G en Wi-Fi et inversemment. Et pouvant accepter jusqu'a cinq peripheriques Wi-Fi. C'est donc exactement le genre de petit gadget que l'on aimerai voir integrer dans un sac a main, ou dans une voiture.




      Des lors, il n'est plus necessaire d'investire dans un equipement possedant lui-meme de la 3G, mais la version alleger qui fonctionne en Wi-Fi uniquement: suivez mon regard sur les iDevices

      [MaJ] Facebook, c'est du web, mais pas de l'Internet

      "J'ai mis un peu de temps a comprendre la difference, et pour etre enfin capable d'aprehender l'inclusivite de l'un dans l'autre, mais aussi la non reciprocite."

      Facebook, c'est belle et bien du web, un web plutot degueulasse dans sa forme de representation, avec une interface plutot glaciale (bleu), et meme impersonelle. Un genre de 1984 du web en faite.
      Il n'est meme pas possible de deplacer un module de l'un par rapport a l'autre, ni meme de personnaliser la couleur ou la tonalite.

      [MaJ2] Grace a l'ingeniosite d'Alexandre Oudin, il semble que l'ere de l'impersonnelle sur facebook soit temporairement revolu.

      Mais au dela de ca, ce qui me derange le plus avec ce service, c'est l'exclusivite. Bien sur, il est possible de trouver toutes les informations et tous les liens possible de n'importe quel contenu exterieur a Facebook, mais d'un autre cote, je ne peux absoluement rien faire sortir de facebook:
      • ma liste "d'amis", il m'est impossible d'extraire un fichier en XML ou CVS pour l'incorporer a mon carnet d'adresse de mail, ou meme a ma liste personnelle de contact
      • de meme le wall de liens que tous mes amis partage gentillements avec moi, il m'est encore moins accessible d'en extraire un fichier HTML pour le mettre dans mes bookmark
      • les photos publiques que mes amis partages, il ne m'est pas possible de les recuperer pour en faire un album photo a ma convenance
      Je viens egalement de passer plus d'une heure pour essayer de trouver le moindre petit flux RSS norme en XML... nada, zippette!!

      Et quand je me decide enfin a choisir un lien d'ami qui me renvoi sur un site exterieur, je constate que Facebook continue de me suivre: car tout liens est avant tout precede d'une fonction: http://apps.facebook.com/social-rss/... Mais il est ou mon RSS!!!

      Si je comprends la metalite de Facebook, le but c'est de "rentrer dans la Maison", mais de ne jamais en ressortir? Bah non desole, ca ne m'interesse pas du tout, je veux pouvoir rentrer, mais egalement pouvoir en sortir, avec aussi bien tout ce que j'y ai amener, mais aussi avec tout ce que mes amis on bien voulu me partager. Et ce n'est pas le succedane de service d'importation de profil mis a disposition qui me convient.

      Apres etude des differents parametres de notifications, je pense avoir trouve la configuration qui m'interesse le plus, une configuration qui me signal quand on parle de moi dans la Maison.

      Des lors les notifications que je recois de Facebook sont uniquement pour les evenements suivants:
      • Me mentionne dans son profil
      • Indique que vous vous trouvez dans une publication
      • Indique que vous vous trouvez dans une photo
      • Vous ajoute à un groupe
      • Change les paramètres de confidentialité de votre groupe
      • Indique que vous vous trouvez dans un article
      • Indique que vous vous trouvez dans une vidéo
      • Indique que vous vous trouvez dans un lieu particulier
      Avec de tels parametres, je n'ai pas besoin de me rendre chez Facebook, il me suffit d'attendre qu'une notification tombe pour savoir que l'on parle de moi.

      [MaJ1] Decouverte de derniere minute: si je choisi un lien mort qui n'abouti sur aucune page, je me retrouve a rester sur Facebook, avec une jolie page me disant que le liens ne fonctionne pas et que je suis invite a revenir a la page d'accueil... Je veux sortir!!

      [MaJ3] J'ai egalement decide dernierement de desactiver la plateforme d'application, ce qui a pour interet de desactiver les fonctions de "Facebook Connect"


      Zingme versus Facebook

      (c) Zingme - 2010
      Je comprend vite, mais il faut m'expliquer longtemps...

      De novembre 2009 a Fevrier 2010, je residais au Vietnam, a Ho-Chi-Minh Ville d'abord puis sur Hanoi. A la meme epoque, le reseau Internet local qui est controle par des entreprises prive (a l'inverse de la Chine), avaient la facheuse habitude de violemment filtre le site facebook.com, mais egalement tous ces sous-domaines. Ma position naive avais ete de dire: "m'en fou Facebook, c'est... bleu"

      Je n'avais pas compris qu'a l'epoque, le but premier de cette demarche etait surtout de pousser la population local a se rapprocher de service local: me.zing.vn, plutot que de s'inscrire sur le site americain, car en december 2009, facebook lancait une campagne de crowdsourcing pour la traduction de son service en langue local: Tieng Viet

      C'est un recent article sur le blog de the economiste qui m'a fait faire le rapprochement.
      Afin de s'assurer que la population local ne se disperse pas vers des l'etranger, il est demande aux FAI locaux de fournir un service degrade aux usages de Facebook, tout en favorisant le service local qu'est Zingme. Un dedommagement etant propose aux fournisseurs d'access afin de garantir l'efficacite de la mesure.
      C'est ainsi que Zingme a pris le dessus sur son conccurent americain, assurant ainsi la maitrise des communications aux instances dirigeantes.

      [MaJ] Freedom of the press & Internet: obviously no correlation?

      C'est un peu la bousculade en cette fin d'annee 2010. Traditionellement, c'est la periode des top 10 qui fleurissent un peu partout sur le Web, le top 10 des videos de Youtube, mais aussi le top 10 des mots cles de Twitter, puis cross-plateformes oblige le top 10 des videos de Youtube partager via Twitter avec ces memes mots cles...

      Mais de son cote, Facebook proposera bientot le: top 10 des employes qui ont perdu leurs emplois via facebook (ici ou la), car ils ont cru que Facebook c'etait de l'Internet, mais en faite, ce n'est que du web, ou alors pour faire un peu plus #lol ils proposeront le top 10 des creatifs qui personnalisent leur page de profil - en 5 ans, c'est bien la premiere fois que j'observe qu'il est possible de personnaliser son profil sur Facebook, une vrai revolution, en plus il s'agit plus d'un Hack qu'une fonctionnalite volontairement implemente.

      Vincos.it est le blog de Vincenzo Cosenza, qui propose egalement un top 10, mais plutot des reseaux sociaux sur Internet, un veritable travail d'orfevre, regulier et meticuleux, source et documente, que vous pouvez retrouver ici [En]

      CC-by-sa-nc Vincenzo Cosenza
      Voila donc une premiere carte qui serai interessante a regarder dans le temps, comment la couleur bleu prends petit a petit du terrain sur le monde entier. Un poster global est donc egalement propose par Vincenzo Cosenza: ici [image PNG]

      C'est donc une premiere etape, analyse d'une tendance dans la duree, essayons donc de regarder l'analyse de cette meme tendance en correlation avec d'autres cartes, et pouquois pas la carte de RSF

      (c) Reporter sans Frontiere - 2010
      Sur cette carte il n'y a pas de bleu, mai il y a du noir, qui signifie Situation tres grave de la liberte de la presse dans ce pays

      Essayons de voir s'il est possible de mettre en superposition cette couleur noir, et la couleur bleu de la premiere carte:

      • Iran: couleur RSF: Noir - couleur Vincos.it: Vert (cloob.com)
      • Vietnam: couleur RSF: Noir - couleur Vincos.it: Rose (zing.vn)
      • Uzbekistan: couleur RSF: Noir - couleur Vincos.it: Jaune (odnoklassniki.ru)
      Il ne faut pas etre trop pessimiste non plus, l'intersection Noir/Bleu n'est pas vide pour autant, on y trouve entre autre:
      • la Lybie
      • la Tunisie
      • l'Arabie Saoudite
      • le Yemen
      • ... et d'autres
      Le jeu va donc consister a suivre si cette intersection Noir/Bleu s'aggrandi ou s'amenuise. Un peu comme l'Iran qui "eu ete bleu" jusqu'en Juin 2009, et est devenu verte desormais, mais aucun liens avec les elections de Juin 2009 qu'est-ce que vous allez chercher enfin... (revoir le poster pout comparison).

      Peut-etre que je pourrais faire le meme exercice avec la couleur rouge?


      ... to be continued ...


      [MaJ] Cas d'etude, Zingme le reseau social dominant au Vietnam: Zingme Vs Facebook

      [MaJ] De la centralisation a la redistribution

      Je pense que c'est aqcuis mais je tiens a le repeter une nouvelle fois, je n'aime pas Facebook, car c'est un noeud de centralisation, je n'aime pas Twitter car c'est un noeud de centralisation, et je n'aime pas non plus ni MSN, ni Skype pour les memes raisons, et la multitude de services equivalent qui ne s'appuie que sur une seul chose: l'hebergement.
      Bien sur, je suis un hypocrite absolue car j'utilise chacun de ces services (sauf MSN, il ne faut pas exagerer non plus).

      Chacun de ces outils ont pour moi le defaut primaire absolue de ne pas comprendre ce qu'est Internet avant tout, un reseau de communication distribue, non pas un reseau centralise (c'etait le minitel), non pas un reseau decentraliser, (c'est l'actuel forme dominante qu'a pris Internet), mais avant tout, c'est un reseau distribue.



      • Le Minitel c'etait la forme (A)
      • La forme d'Internet actuel c'est la (B)
      • Internet c'est avant tout la forme (C)
      Quand nous somme connecte au reseau, nous sommes a la fois un recepteur et un emmeteur, un client et un serveur.
      Ce n'est qu'illusion de croire que nous avons besoins de nous rendre sur un serveur en particulier, que ce soit Twitter, Facebook, pour ainsi acceder a des donners supplementaires que mes amis ont ecrit et publie.
      Pouquoi avoir besoin de centralisation? Car l'hebergement est la seul valeur (materiel) que l'on trouve dans le reseau, le kilobyte de stockage est la seul unite qui fait la jonction entre l'immateriel d'un service Internet, et le monde reel: qu'on le veuille ou non, il y a bien quelque part sur la planete un bout de disque dur qui stock la photo de mon profil Facebook, cette photo est tres certainement demultipliee sur plusieurs serveur afin d'y avoir acces plus rapidement, mais cette photo existe materiellement, sur un petit ensemble de kilobytes. L'espace de stockage reste l'element de valeur.
      De l'autre cote, les FAI (ou ISP en anglais), se remunerent aux debits, et aux entree-sorties.
      Ce qui coute tres cher dans les comptes d'exploitations de Facebook & Twitter, se sont les couts de bandes passantes et d'acces aux reseaux.

      Que ce soit l'un ou l'autre de ces 'geants de pailles', leurs existences ne tient qu'a un fil, tant que nous seront plus nombreux a etre plus enclins a donner nos photos, informations & autres videos, alors nous seront des assujetie a la decision d'une minorite qui choisiera ce a quoi nous devons avoir acces.
      A l'inverse, quand chacun aura compris qu'il souhaite definir par lui-meme ce qui tient appartient a sa vie prive, et ce qui ne l'est pas necessairement, alors petit a petit Internet glissera de la forme (B) a la forme (C)

      Copyright © Spotify Ltd
      [MaJ] Un service web qui a compris intelligemment ce que c'est qu'Internet, c'est Spotify, en developpant leurs propres interfaces de connection, et en implementant un systeme de peer-to-peer pour les echanges de contenus. Dans cette configuration, la valeur est bien aux extremitees du reseau, et non pas dans l'hebergement, l'inverse de ce que l'on trouve chez Facebook donc. C'est donc tout a fait normal de voir Spotify devenir un service rentable (avec quelques evasions fiscal tout de meme, on est pas des bisnounours non plus.) Quand on achete un abonnement chez les Spotify, on ne paye que pour avoir le droit d'acceder au reseau d'echanges, rien de plus, l'entreprise ne paye pas de son cote un hebergement montrueux de toute la musique. A l'inverse du petit francais Deezer qui reste bloque avec des contraintes d'hebergement, car ce service reste une solution centraliser (de forme B). Pour diminuer les couts d'exploitation de deezer, ils devraient certainement developper leurs propres client, ou alors, proposer une web application en local executable dans le navigateur?

      December 18, 2010

      Rachel Botsman says we're "wired to share"

      [MaJ] De l'immaterielle au reel

      L'annee 2010 se termine et avec elle, c'est une decade de revolution technologique qui s'acheve.
      Au cours de ces 10 dernieres annees, c'est l'ensemble du monde industriel qui c'est reinvente, et ce grace a Internet.
      Beaucoup considere que Google est actuellement le grand maitre egemonique de l'Internet mondiale, pour ma part, je le vois plutot comme un "cartographe" des autoroutes de l'informations, un IGN de l'Internet, rien de plus.

      En revanche, Google va bientot initier une etape cle, il s'apprete a quitter son precarre de l'immaterielle pour bientot entre dans le reel, par l'entremise de son systeme d'exploitation: Google Chrome OS.
      Ce systeme d'exploitation n'a rien de particulier en comparaison de l'ensemble des systemes d'exploitation que nous connaissons actuellement:
      • il est base sur un noyaux Linux
      • et sera integralement synchronisable avec un Cloud, je n'ai trouve nul part obligation de synchronisation avec le Cloud de Google
      Ce produit initiera egalement une innovation, le produit Google Chrome OS n'est pas libre au sens du logiciel libre (avec ces 4 libertes fondamentales), en revanche, le projet Chromium OS lui restera un logiciel libre.

      C'est donc un nouveau positionnement pour Google qui s'apprete desormais a prendre position dans le monde reel avec un produit materiellement prehensible. On pourrai n'y voir rien de sensationnel, mais je considere que si le premier site Internet du monde decide desormais de passer la frontiere du cyberespace pour entrer pleinement dans le monde reel, j'y vois surtout la fin d'une epoque: le modele du tout dematerialise n'existerait-il plus?

      Nota: Il est egalement interessant de constater que la mise a disposition de ce produit arrivera tres certainement avec l'ouverture du brevet du PageRank, actuellement detenue par Google via l'universite de Stanford.
      Il est egalement d'autant plus etrange que Google n'a pas decide de suivre le modele de distribution de Microsoft en distribuant son systeme d'exploitation, mais en revanche, a decider de suivre le modele de distribution d'Apple: le full Built-In

      Un important geant de l'immaterielle qui c'est decide a entrer dans le reel, et a l'aube de cette nouvelle decennie qui s'ammorce, ce n'est pas le seul a faire le pas.

      C'est Amazon qui a initie cette demarche, avec son Kindle: sa liseuse numerique.
      En contre-reaction, les grands distributeurs de livres ont reagies: Barnes and Noble a emboite le pas, suivi depuis peu en France par la Fnac avec son FnacBook, Kinokuniya en revanche ne semble pas decide a suivre la meme route, too bad...

      [Maj2] Coup de theatre Franco-Francais (un peu de cocorico que diable!), c'est l'apparition de ce SCUDS, annonce en grande pompe par Xavier Niel: la Freebox Revolution. Voila encore un acteur de l'immaterielle, un poseur de tuyau qui entre officiellement de pleins pieds dans le reel. Avec ce produit, Free prends de cours toutes les pleureuses de FAI qui ne savent pas ou aller pour trouver de nouveau revenu. Cette boite est avant tout une plateforme, qui occupera bientot la place dominante dans la maison, et qui aura l'heureux avantage d'economiser les frais de lecteurs blu-ray, de NAS, de media-center, de routeur wi-fi...

      Avec cette decennie qui s'acheve, c'est aussi une nouvelle annee qui commence et qui promet d'apporter une multitude d'innovation encore une fois, et la premiere que je vois, ce sera celle de l'immaterielle. J'espere que Microsoft, Facebook, Twitter, LinkedIn, OnLive, Steam, Adobe... ont les reins solides pour aborder cette nouvelle decennie...

      [MaJ1] Une erreur de ma part!! Microsoft est egalement entre dans le reel, et tres intelligemment: ils ont pris la precaution de ne pas s'opposer a leurs marche dominant (l'ordinateur personnel et les entreprises), mais ils sont entre dans le salon, avec leurs console jeux X-Box.

      December 13, 2010

      Travailler moins, mais travailler mieux

      Je n'ai jamais reellement compris cette petite phrase de 2006 du: "travailler plus pour gagner plus", peut-etre que cela vient de ma vie en ASEAN. Je dois dire que je suis meme perplexe de la porter de pareils idees?

      Travailler Plus...

      Voila bientot 4 ans que cette petite phrase revient regulierement dans les journeaux, et je n'arrive toujours pas a en comprendre l'objectif du "Travailler plus, ..."

      • pour travailler plus longtemps? (l'allongement de l'age du depart a la retraite...)
      • pour travailler plus dure? (prendre plus de responsabilite, plus de stress...)
      • pour travailler plus jeune, plus vieux?
      Je ne vois pas exactement l'interet? Le travail n'est toujours pas un besoin humain que je sache, en tout cas pas au meme titre que le besoin de s'alimenter, le besoin d'interaction social, ou le besoin de creer.
      La seul gratitude que l'on a dans son travail, c'est la satisfaction d'un travail bien fait, avec ou sans l'assentiment de sa hierarchie, quand on a fait un travail propre, on le sait, et c'est largement suffisant. En plus quand on recoit enfin l'approbation de sa hierarchie, c'est generalement avec beaucoup de delais...

      Je prefere donc largement le moto: "Travailler moins, mais travailler mieux"
      • travailler a moins de taches, mais prendre le temps de bien les realiser
      • travailler a moins de projets, mais avoir le l'energie de les menner a terme
      • travailler a moins de sujets, mais les comprendres et les matriser
      Gagner Plus...

      Feu ma grand-mere, savoyarde de souche aimait a dire: "On a jamais vu un coffre-fort suivre un corbillard". Pouquoi vouloir gagner plus au faite?
      • gagner plus d'argent? plus de temps? plus de renommee?
      Encore une foi, j'ai toujours gagner beaucoup avec un merci et un sourire, plutot qu'un billet de banque. Bien-sur un sourire, ni meme un merci ne me fera pas manger, et ne me m'achetera pas mes cigarettes, mais a preuve du contraire, un billet de banque n'est pas non plus commestible.

      Admettons donc que ce fameux "travailler plus pour gagner plus" s'applique dans le sens: travailler plus longtemps, pour gagner plus d'argent
      A quoi vais-je bien pouvoir depenser mon argent, sachant que j'ai encore moins de temps de vie de famille, ou de loisir personnel, puisque je travail plus longtemps? Mais au faite, qu'est-ce que je vais bien pouvoir acheter?
      • Des livres? Non, meme pas la peine, puisque plus de 300,000 livres sont disponibles gratuitement grace au projet Gutenberg, moi qui n'est toujours pas lu l'integrale de la Comedie Humaine de Flaubert...
      • De la musique? Non, meme pas la peine, puisque de plus en plus d'artistes mettent a disposition leurs musique sur Jamendo, Spotify ou deezer.
      • Des films? Oui, a la rigueur, bien que Dailymotion, Youtube, Vimeo ou Blip.tv regorgent chacun de petites pepites de films amateurs ou de webTV qui remplacent allegrement une seance de cinema.
      Me voila donc bien embette, je travaille dure et longtemps, j'ai beaucoup d'argent, mais je ne vois toujours pas a quoi je vais bien pouvoir l'utiliser?

      Travailler moins, mais travailler mieux

      Comme je le disais plus haut, le travail n'est pas un besoin humain, ne l'a jamais ete, et ne le sera jamais. En revanche, la satisfaction d'un travail bien fait est une drogue tres addictive: il n'y a qu'a voir les realisations comme Open-Street Map, Wikipedia, ou les nombreux projets open-source, ou libres... Or, pour bien travailler, et achever une tache proprement, cela demande du temps, cela demande de la reflexion, de l'engagement...
      Et je n'arrive toujours pas a m'imaginer comment un haut salaire va-t-il favoriser ma reflexion? Comment une liasse de billet sur mon compte en banque, ou dans le fond de ma poche va-t-elle solutionner techniquement mon probleme, eviter l'accident, reduire les delais de livraison... J'ai beau chercher, si je pose quelques billets devant moi et leurs demandes de me programmer une solution technique, rien ne se passe!!

      Je prefere donc:
      • travailler moins mecaniquement, mais travailler mieux
      • travailler moins longtemps, mais travailler mieux
      • travailler moins ...
      En plus d'une meilleur satisfaction au travail, on y retrouve la sante...

      December 12, 2010

      [MaJ] Le choix de la plateforme de veille

      Le premier choix qu'il est important de faire pour demarrer sa veille, c'est de choisir sa plateforme, ou plutot son agregateurs d'abonnement RSS
      A vrai dire je n'en connais pas beaucoup qui soient aisements accessible et efficaces.

      Tout d'abord, j'ai decide d'opter pour  deux choix differents pour ce qui est du type de contenu:

      • tout ce qui est des contenues textuels et pictographique, le choix d'une plateforme On-line
      • en revanche, pour tout ce qui est des contenus audio et video, j'ai choisi une plateforme Off-line

      Etant donne que ma vie numerique s'appuie grandement sur les outils mis a disposition par Google: Mail, Maps, Blog... J'ai donc choisi l'aggregateur Google Reader

      D'un autre cote, comme j'utilise materiellement les produits d'Apple Inc., j'utilise donc iTunes pour l'aggregation de contenu hors ligne. (J'ai un MacBook et un iPod)

      Malheureusement, ces 2 produits n'evoluent plus depuis quelques temps deja, en tout cas pas dans le sens qui me convient le mieux, mais je m'en accomode dans la mesure du possible, en trouvant occasionellement des surcouches, ou des add-ons qui me facilitent la tache.

      Le premier reproche que je fais a Google Reader, c'est son interface tres inconfortable, qui ne facilite pas, ni la classification, ni la lecture, et encore moins l'archivage. J'ai donc du trouver 3 outils complementaires qui me permettent d'executer ces taches avec le maximum d'efficacite, et le minimum de contrainte:

      • Feedly propose une interface beaucoup plus confortable que pour la consultation, la classification et la lecture
      • Delicious (produit du group Yahoo) est un outils d'archivage et de classification social tres performant
      • Read It Later est un outils cross plateforme de sauvegarde de contenu, qui a egalement l'avantage de permettre une lecture hors ligne des contenus text que je sauvegarde

      L'avantage de ces outils, c'est de pouvoir tous les 3 les retrouver dans chacun des navigateurs existant, en particulier Firefox & Chromium

      Comment faire pour hacker le systeme monetaire mondiale?

      Une question interessante n'est-ce pas?

      Le systeme monetaire est actuellement dans les mains d'un seul et unique pays: les Etats-Unis d'Amerique, car ils sont proprietaires et detenteur de la seul monnaie de references: le Dollars US
      Comme l'a tres bien dit John Connally: "Le dollar est notre devise et votre problème"

      Tres bien, mais compte tenu de cette etat de fait, comment faire pour hacker ce systeme monetaire?

      Il semble que quelques personnes y arrivent avec des moyens plus que douteux, mais d'autres semble tres bien y arriver de facon legale. En particulier, j'aime beaucoup la technique d'Apple, qui a tout simplement decider de ne pas reverser de dividende, et ce depuis une quinzaine d'annees deja.

      Etant donnee la taille d'Apple, cette entreprise est tenu d'etre cote en bourse, c'est une chose, mais elle n'a pas d'obligation de reverser des dividendes a ces actionnaires. Je parierai meme que Steve qui reste un Hacker dans l'ame c'est bien decide a ne surtout jamais reverser aucun dividendes.
      Tout simplement qu'il n'a pas envi de devoir subir les alea d'un jeu de hasard que sont les places financiere.
      J'ajouterai d'ailleurs que je doute fortement de l'existence d'un tresore de guerre qu'Apple couverai jalousement.

      Vivement que l'automatisation des places de marche soient accomplie pour que ce jeu de hasard a ciel ouvert se termine. De nombreuses banques qui souffrent chaque annees de devoir distribuer des bonus monumentaux a ces traders ne vont plus tarder a sauter le pas de l'automatisation force.

      A bien y regarder, il semble tout de meme etrange que la science de la modelisation mathematiques non lineaire (et fractal) n'est toujours pas reussie a modeliser les marches boursiers? En faite si, c'est deja en cours de realisation, de recents evenements sporadiques font parfois etats de prise de positions de robots a la place de l'humain... il faut juste que j'arrive a remettre la main sur les liens

      November 30, 2010

      Microsoft, Apple, le retour en grâce des dinosaures... Mon commentaire

      Apres lecture de ce long billet d'Antoine Dupin.

      (...)

      Parmi les 5 "geantes" qui font chaque jour la Une de l'information, chacune possede son propre modele economique, et je les trouves tres deconnecter les unes des autres:


      • Apple n'a qu'une existence materiel, et une extension sur Internet, via MobileMe surtout
      • Microsoft a une existance sur les materiels grace a ces logiciels comme windows (OS), et d'autres services, mais aussi sur les services lie a l'internet: MSsql, silverlight..., et possede egalement une extension sur le web, via live.com (j'y inclus hotmail...)
      • Google n'a aucune existence materiel autre que Chrome, son navigateur, mais une presence sur le web plutot importante, ils fournissent egalements leurs propres serveurs (ils sont jaunes), mais cela ne reste qu'une activite minoritaire et non exclusive a l'acces des services de Google
      • Facebook n'a aucune presence materiel, et une importance montante sur le web, (vision toute relative au regard de ma propre experience), mais il s'implemente dans le materiel via les services de Microsoft
      • Twitter est exactement dans la meme presence que Facebbok, sans ce lien avec un support materiel, mais ils ont leurs applications payante sur mobiles.
      Pour moi, twitter a deja un point d'avance sur facebook a cause de cela

      Google travail a son propre OS sur notebook, et sera donc petit a petit a l'equivalence direct avec Microsoft, modele de licenses payante en moins, pour peu que Google impose son materiel (sur le meme modele que le propose apple, un produit unique et exclusif), pour ces mobiles et ces notebook, alors ils auront la meme position qu'Apple, avec une veritable presence sur le web. C'est en quelque sorte le retour d'experience que l'on peu faire vis-a-vis de produits comme le Nexus One by HTC ou de la Google TV by Sony
      C'est la ma premiere reflexion, si je dois regarder chacune de ces entreprises pour ce qu'elles sont

      Facebook, c'est du web, mais ce n'est pas de l'Internet



      La ou je vois Google comme un service web, mais aussi de l'Internet. Google ne reste qu'un cartographe de liens, on lui pose une question, il donne des reponses possibles, mais je n'ai pas pour obligation de rester chez Google pour consulter les reponses. Plus tard quand je connais la route direct pour les sites qui m'interessent, je n'utilise plus Google.
      Facebook (ou linkedIn d'ailleurs), ce n'est pas de l'Internet, car je me dois de rentrer chez Facebook, et je n'en sors que tres rarement, car meme avec lien de sortie je suis suivis par Facebook (en partie a cause du bandeau qui apparait alors en haut de page).
      Twitter, c'est egalement une vision d'Internet que je prefere un peu plus, bien que cela reste un point de centralisation. Je lui prefere grandement un service comme Identica, mais il y a moins de monde.

      Ce sont la mes 2 reflexions, que je n'ai pas retrouve a la lecture de ce billet d'Antoine Dupin, mais peut-etre que ce n'etait pas le propos de demonstration de l'auteur

      November 25, 2010

      Considerations de thanksgiving

      Il y a des pro & des contre sur tous les sujets, mais est des modeles que j'observe:


      • Apple
      • Facebook
        • censure le courrier
        • dans la mesure ou facebook est en participation direct avec Microsoft et myspace, qui est en participation avec Yahoo, il est legitime de considerer tous comme un ensemble
        • il est certainement a parrier que 4chan sera egalement filtre d'ici peu?
      En face, il ne reste que:
      • Google: don't be evil
      • Twitter
      Il a recemment fuitte que twitter aurai refuser une offre de Google a 4 milliards, cela peut donc signifier que twitter a choisie son camp, qui semblerai etre le format proprietaire, car format non-google, non-libre, et non-payant

      Il me semble donc evident que d'ici peu c'est Twitter qui aurai ete racheter par... apple?

      Mais pouquoi donc cette idee saugenue?
      Twitter est sur Ping, mais pas facebook, et phil shiller est sur twitter
      Bon, ok, ce sont de tres mince informations, mais prise les unes sur les autres, je trouve que ca a un sens, en preparation de la mise en place d'une plateforme de music pour contrer spotify...

      D'ici peu, c'est donc apple qui rachettera facebook, quand facebook se sera desengager de Microsoft (si cela arrive un jour)

      Autre idee saugrenue, que je ne peux m'empecher de voir poindre, c'est la mise en service du datacenter d'apple, cela sera-t-il une revolution aupres des distributeurs de musiques, obtiendrons-t-il enfin le flux d'informations qu'ils veulent pour profiler leurs ventes.

      Projet en stand-by 2: Interviews

      Dans le cadre d'une emission radiophonique (podcast...) "Ca va mieux en le disant" j'aimerai bien interviewer des experts, des connaisseurs, des interesser:

      • sur le droit de reserve du secteurs judiciaire: LTP, Maitre Eolas, Zythom
      • La neutralite du net: Benjamin Bayard, Jeremmy Zimmermann
      • La vie privee: Jean-Marc Manhack
      • La montee violence des propos dans les medias
      • Qu'est ce que la politique 2.0, une politique polymorphe: Laure de la Raudiere
      • La demultiplications des amendemments a tout text de loi
      • Les prisons ouvertes sont-elles 2.0?
      • l'art participatif
      • Doit-on coder les textes de lois
      • l'avenir de la pornographie
      • le "jailbreak de l'iphone" vas-t-il bientot disparaitre?
      • ...
      To be continued

      November 24, 2010

      Qu'est-ce qu'un community manager?

      Question ouverte:

      • Un CEO adepte du personal branding: Steve Jobs, Loic Lemeurs
      • Un Geek Underground adepte de la liberte d'expression: Benjamin Bayard
      • Un journaliste de liens
      • Un president de republique
      • Un professeur charismatique

        November 23, 2010

        Eric Besson, le Macho 2.0?

        Tres tres classe le pepere, il revient en grace sur les questions du numeriques, et la premiere chose qu'il trouve a faire c'est de tacler NKM.

        L'article d'Olivier Chicheportiche sur ZDNet.fr reprends bien les faits. Je n'y etais pas en personne, mais je ne peux m'empecher de penser de la facon suivante:

        En metant Besson a l'immigration, il lui a ete demande de se salir les mains, pour montrer clairement de quel bord il est. Sachant que c'est un transfuge de la gauche passer a droite durant la derniere campagne electoral, 'fin il y a bruit de couloir pour disant qu'il aurai ete la taupe au sein du PS des 1995... passons, ma memoire politique ne va pas aussi loin.

        Donc il lui a ete demande de se salir pour faire serment d'allegence a son camp, ce qu'il a tres bien fait, il a applique une tres belle politique d'extreme droite, avec de beau quotats...

        Maintenant le voila a nouveau au numerique, je ne doute pas que ce soit visiblement un secteur qu'il connais mieux, mais desormais qu'il s'est politiquement salit, il ne va pas appliquer sa methode, mais celle de ces mentors.

        M'est donc d'avis qu'il va faire un pushing sur LOPSSI 2, car LOPSSI garantie la "mort" de l'Open Data en France, et sans open data, c'est un retard enorme que la France va prendre sur tous ces pays voisins.
        Je serai meme de ceux qui pronne l'Open Data a l'echelle Europeenne meme!!

        Bref, pepere, il a rien trouver de mieux que de faire des commentaires macho et passeiste, quand on regarde sa vie sociale des plus "vollages" (comme certains disent), on ne se pose plus la question de savoir qui porte la culotte a la maison.

        La seul idee qu'il a eu, c'est que l'industrie, c'est un truc de mec, donc a l'iDate, il pouvait se permettre de gentillement s'epemchez sur NKM.

        Non l'industrie et l'entrepreunariat ce n'est pas un joujou pour les garcon, et faire se genre de commentaire douteux, c'est plutot pour rameuter des sentiments bien macho, bien nationaliste, et conservateur.

        NKM elle a fait ce qu'elle a pu avec ce qu'elle avais, et comme par hasard, Eric revient, et hop d'un coup tout va se remettre en place?

        Le programme il est simple:
         - aides aux JEI
         - garantire la neutralite du Net (ce qui revient a reformer une grosse partie de la gestion des telecom en France)
         - mise en place d'un programme pour l'Open Data
         - developpeement du reseau fibre optique

        November 21, 2010

        Google, Apple et la GPL

        Ce sont 3 objets pas particulierement complementaire, mais pourtant je ne peux m'empecher de les associees les uns aux autres, a cause de l'originalite de leurs modele economique.

        Ils ne font pas de marketing, et assez peu de communication, mais en revanche, ils font des rassemblements "IRL".
        Ils distribuent gratuitement leurs coeurs de metier
        Ils se remunere sur un service annexe.

        Le coeur de metier de Google, c'est la recherche par mots cles, service qui est accessible gratuitement, et ils se remunerent grace a la mise a disposition de leurs base de donnees, correctement annonymiser: AdWords

        Le coeur de metier d'Apple, c'est le logiciel, avec une interface utilisateur reflechit et fonctionnelle, ce qu'ils font plutot assez bien en faite, avec quelques lacunes a droite a gauche, et une personalisation plutot difficile, mais en gros, ils se debrouillent pas mal du tout. En revanche, ils se remunere par la vente de materiel, qu'ils ne produisent pas. C'est du materiel qu'ils font produire, et qu'ils tests scrupuleusement avant d'autoriser la vente.

        La GPL, impose un mode de fonctionnement similaire: distribuer son coeur de metier, mais se remunerer par des formations, du service, de la maintenance.

        Bref, 3 objets qui ont completement compris l'evolution d'un modele economique a l'ere de la troisieme revolution industrielle qu'est Internet.

        Quel avenir pour Apple a la retraite de Steve

        Sur le forum de NoWatch.tv, un forum de culture geek, qui parle de WebTV, de gadget, de films, de comics et de jeux videos, bref de toute cette culture du numerique, mais surtout de toutes ces creations.

        Bref, sur le forum de Nowatch, je me suis amuse a projeter l'avenir d'une entreprise comme Apple, au moment du retrait de son dirigeant: Steve Jobs.
        Ce retrait arrivera certainement dans les 10 prochaines annees, aux alentours de 2020, 2025... sauf si d'ici la la situation geopolitique c'est effondre, ce qui ne semble pas etre le cas...

        Bref, voici donc mes petites projections au moment de la disparition ou du retrait de Steve Jobs en tant que CEO d'Apple:

        - Le Big Board nomme un nouveau CEO moins charismatique, et donc conteste qui va devoir faire face a des conflict interne...
        - Fusion de Facebook & d'Apple, et Mark Zuckerberg reprend la direction
        - Le testament de Jobs stipule de passer l'ensemble des proprietes logiciel d'Apple sous license GPL, outre le materielle, tout devient libre, Apple devient une nouvelle plateforme libre
        - Apparition d'un heritier 'Largo Jobs'...

        J'ai envoye un mail au service communication d'apple afin de lui faire part de mes projection, j'attends donc une reponse.

        Pourquoi je fais une veille personnelle?

        Une veille personnelle, ce n'est pas de la veille strategique, ce n'est pas de la veille economique.
        Je considere la veille personnelle comme un outils necessaire pour m'aider a definir les sujets et les themes qui m'interesse, et qui m'interpelle.

        Je considere que toutes veille qui se deroule naturellement, me permettra d'identifier petit a petit les sujets, les outils les environnements qui me passionne.

        Comme tout bon geek que je suis, j'ai commence ma veille en m'interessant aux evolutions technologiques, et a la gadgetophilie ambiante: les nouveaux telephones, les nouveaux outils de communications...
        Puis petit a petit je me suis interesse aux plateformes qui sont derrieres, les logiciels qui ont permis de mettre en place ces outils aussi performants, et decouvrir leurs specificite.
        Parmi l'une des specificites qui m'a interpele, c'est le caractere ouvert des logiciels qui m'a interpelle, et de la j'en suis arrive a m'interesser aux questions des libertes numeriques.

        Et ainsi de suite et ainsi de suite.

        En commencant une veille je me suis rendu compts:
         - que le sujet de ma premiere veille (la gadgetophilie), ne m'interesse pas du tout en faite, ou alors que tres vaguement
         - que mon sujet de veille est en evolution permanente, mais s'oriente petit a petit vers une destination que je ne suis meme pas actuellement capable de connaitre, mais qui arrivera naturellement.
         - que mes outils de veille regroupent aussi bien des newsletter, des forums, des sites, des flux RSS, des chaines de television et de webTV... bref que toutes ces plateforme se recoupes
         - que ma seule preoccupation c'est la convergence vers un outil simple, intuitif et personnalisable qui me permet de regrouper tous ces contenus.

        November 20, 2010

        L'Elysee.fr fait le top 1 de wikio.fr

        Alors que je pensais que wikio etait un google news franco-francais, qui valorisais les blog et les medias, voila donc que c'est un communique de l'Elysee.fr qui remonte en tete de classement

        Il s'agit en particulier du Communiqué de M. le secrétaire général de la Présidence de la République
        Bref, c'est M. Gueant qui nous parle en 1.0, via un texte, ennuyeux au possible.
        Une communication 1.0 s'il en ai.

        Je suis sur que si Claude s'etait fendu d'un communique video, il aurait fait le buzz!
        Et bien allez-y M. le secrétaire général de la Présidence de la République, dites le aussi bien par mix media. Le faire par video, c'est 2.0 que diable!!

        Edit 1: la reponse

        La reponse ne se fait pas attendre, ca se passe sur le blog de Guy Birenbaum
        Les familles des victimes de l'attenta de Karachi font une reponse par commentaires.

        Au lieu de faire une longue reponse, c'est plutot chaque paragraphe qui sont selectionne, un peu comme la balise [quote] [/quote] que l'on retrouve dans nos CMS favoris.

        La ou se place la difference, c'est que la reponse des familles elle ne s'ankylose pas de tournure de phrase alambiquer et des plus fumeuses, non non, c'est une reponse au rasoir, a la serpette, a la scie circulaire.
        C'est presque du twitt.

        Edit 2: les calculs

        Petit exercice de calcul. Sur le Blog de Guy, je prends l'ensemble du text et des reponses des familles, et l'on va chercher a savoir combien de reponse auraie pu etre twitter.
        L'exercice est simple, je selectionne un paragraphe, je le colle dans twitter, si j'obtiens un chiffre positif, c'est twitable, sinon avec un chiffre negatif, c'est un-twittable. Je met le chiffre en fin de paragraphe.


        Plusieurs enquêtes judiciaires ont été ouvertes et sont actuellement en cours sur les divers aspects de l’attentat de Karachi perpétré le 8 mai 2002, au cours duquel onze ressortissants français ont péri. L’information judiciaire pour terrorisme a, en effet, été ouverte le 27 mai 2002. (-146)
        En ce qui concerne l’ouverture de l’information instruite par Mr Van Ruymbeke, il a fallu que nous nous battions pour l’obtenir et encore, avec un champ restreint. Nous nous battons encore à ce jour pour obtenir que l’intégralité de l’affaire soit instruite. Sur ce point, nous ne vous remercions pas de l’appel de parquet concernant l’ordonnance rendue par ledit juge. (-229)

        Le devoir de vérité auquel chacun doit contribuer dans cette affaire douloureuse ne doit pas favoriser pour autant les interprétations les plus fantaisistes. (-17)
        Après la fable grotesque, « Karachi c’est la douleur de familles…de trucs comme ça », nous avons donc droit à « interprétations les plus fantaisistes ». Afin de vous faciliter la tâche lors de vos prochains communiqués nous envisageons de vous faire parvenir une liste de synonymes… (-142)

        Il n’est en particulier pas acceptable que ce drame soit utilisé comme un argument de circonstance pour alimenter la démarche entreprise par ceux qui n’ont d’autre préoccupation que d’impliquer le Chef de l’Etat, par une succession d’insinuations, dans une affaire qui ne le concerne en rien. (-152)
        Nous n’avons pas comme préoccupation d’impliquer le Chef de l’Etat, nous cherchons simplement à connaître la vérité sur les circonstances entourant a mort de nos proches. Je tiens également à vous rappeler un mémo du procureur Marin lui même, établi en 2007 et rapprochant le nom de Nicolas Sarkozy aux societés Off Shore Heine et Eurolux, ainsi que les échanges ayant eu lieu entre notre actuel Président et JM Boivin dont le contenu est désormais connu de tous. (-323)

        L’attentat de Karachi a frappé des employés de la Direction des Constructions navales, en service au Pakistan pour l’armement de trois sous-marins de type Agosta vendus par la France. Il appartient à la Justice de déterminer, en toute indépendance et avec tous les moyens nécessaires, les causes exactes de cette tragédie. Ces investigations doivent se dérouler dans la sérénité et avec la pleine collaboration des pouvoirs publics. (-292)
        Nous ne demandons que cela. Cependant, force est de constater que ce n’est pas le cas, j’en ai pour exemple l’absence de moyens dont le Juge Trevidic nous a fait état en juin dernier…sur ce point, oserez vous mettre en doute la parole de cet homme ? (-109)

        Aucun obstacle n’a été opposé à la manifestation de la vérité dans cette affaire : l’enquête judiciaire a débuté dès le jour de l’attentat et les procédures suivent depuis normalement leur cours. Contrairement à certaines affirmations, le secret défense n’a en aucun cas été invoqué en vue de limiter les investigations menées : le dispositif législatif existant, aussi bien que la pratique du gouvernement, font que le secret de la défense nationale, dont l’objet est de protéger les intérêts fondamentaux de la Nation, ne saurait être utilisé pour faire obstruction à la justice ou soustraire des faits délictueux à la loi. La justice a ainsi, à divers stades de la procédure, demandé la communication d’un certain nombre de documents classifiés qui, après avis de la commission consultative du secret de la défense nationale, composée de magistrats et de parlementaires, ont été déclassifiés pour lui être remis. Ces informations ont été versées au dossier judiciaire ; elles sont dès lors accessibles à toutes les parties et soumises au débat contradictoire. (-922)
        Le juge Trevidic avait établi une demande de déclassification circonstanciée demandant que lui soient transmis l’intégralité des documents classifiés nécessaires à la recherche de la vérité. Le Ministre de la Défense Hervé Morin avait alors fait savoir que toute la lumière avait été faite et que tous les documents avaient été transmis. Hors, à plusieurs reprises, des documents ont « miraculeusement » été retrouvés au fur et à mesure de la pression se faisait plus forte. Ce simple fait démontre un problème grave dans le fonctionnement même de la CCSDN et des autorités devant lui soumettre les documents. (-469)

        Aucune demande de document n’a jusqu’à présent fait l’objet d’un refus. Le ministère de la Défense est même allé au devant des demandes de l’un des magistrats instructeurs en lui faisant savoir qu’il détenait d’autres documents qui n’avaient pas été demandés relatifs au contrat d’armement Agosta et qui étaient tenus à sa disposition. Ils lui ont depuis été transmis. (-228)
        Pas de refus mais des transmissions partielles…4 pages d’un rapport en contenant près de 200…le compte n’y est pas. (25 -> Twittable!!)

        Si la justice souhaite obtenir d’autres documents, ses demandes seront examinées par le ministre concerné au cas par cas, dans le même esprit et selon la même procédure. Le parlement a voté de nouvelles dispositions dans le cadre de la loi de programmation militaire il y a un an, qui clarifient la procédure à suivre en matière de protection du secret et de déclassification. Elles doivent être respectées par tout le monde dans leur lettre et dans leur esprit. (-322)
        Par définition, le secret défense n’est pas connu des quidams, il revient à vos différents ministère et à la CCSDN de chercher ces documents, tous les documents… (-21)

        Il convient de souligner que les positions récemment adoptées, pour ce qui les concerne, par le Conseil Constitutionnel et par l’Assemblée nationale de ne pas communiquer certaines informations ne sont fondées que sur le respect des exigences découlant de la Constitution et de la loi. Cela n’a rien à voir avec la protection du secret de la défense nationale. (-220)
        Pour ce qui concerne la position de Mr Accoyer, pourquoi ce qui a été possible dans les dossiers Rwanda et Urba ne l’est pas pour le dossier Karachi (-8)

        A ces approximations s’ajoutent des allégations calomnieuses, parfois présentées comme de prétendues certitudes, portées contre la personne ou l’action de Nicolas Sarkozy et qui ne reposent cependant sur aucun commencement de preuve. Affirmer sans autre forme de procès que les conditions du marché d’armement Agosta avec le Pakistan auraient eu pour conséquence de contribuer illégalement au financement de la campagne électorale du Premier Ministre de l’époque, dont les comptes ont été validés par le Conseil… (-372)
        Ces « approximations » viennent d’être confirmées par l’ancien sécrétaire général de l’Elysée devant des millions de téléspectateurs. Et puis…ne devez vous pas laisser la justice faire son travail? Ne devez vous pas respecter la séparation des pouvoirs ? (-114)

        …Constitutionnel, relève de la rumeur malveillante qui vise à jeter le discrédit sur la vie politique de notre pays. (24 -> Twittable)
        S’il y a discrédit sur la vie politique française, ce n’est pas de notre fait. Nous ne sommes en aucun cas responsables des délits apparaissant dans le dossier. Il appartient simplement à nos élus de ne pas faire en sorte de salir nos institutions et donner une image saine de notre pays. (-148)

        Nicolas Sarkozy n’a par ailleurs jamais été le responsable, ni le trésorier, de la campagne de M. Edouard Balladur. Il en était le porte-parole. De même, à aucun moment alors qu’il était ministre du Budget de 1993 à 1995, Nicolas Sarkozy n’a eu à approuver des commissions relatives à des marchés à l’exportation, la procédure d’agrément préalable en cette matière ayant été supprimée dès le mois d’octobre 1992. De plus, la négociation des contrats d’armement évoqués avait été engagée bien avant que Nicolas Sarkozy ne devienne ministre du budget. (-409)
        Mais les intermédiaires douteux sont justement apparus alors que le contrat était quasiment signé… Ces amalgames ne contribuent pas à la sérénité nécessaire au débat judiciaire. (-37)

        Dans cette affaire, le Président de la République n’a d’autre souci que celui de la vérité due aux familles des victimes, lesquelles espèrent depuis plus de huit ans connaître les circonstances précises de ce dramatique attentat. (-89)
        Nous l’avons entendu trop de fois… Comme ce jour d’avril 2008 (la séparation des pouvoirs avait temporairement disparu) où il avait promis de nous recevoir chaque année. Nous n’avons plus besoin de paroles mais d’actes concrets afin que toute la vérité soit faite. (-124)
        Bilan:
        Claude Guéant: 4825 caracteres
        Guy Birenbaum: 3379 caracteres


        Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

        November 8, 2010

        Projet en Stand-By 1

        Faute de competence, je ne suis pas en mesure de realiser se projet, si a la lecture de se billet, vous pensez pouvoir m'y aider, ou m'orienter vers une equipe travaillant sur un projet similaire, a laquelle je peux apporter mon aide, merci de m'en faire part.

        Pour une interface de Blog evolue
        Un melange entre une interface de forum (phpBB, punBB, FluxBB) et un blog.

        Dans un forum, les sections et thematiques sont definies au prealable, cela correspond a un premier niveau de chapitrage qui permet a tout un chacun de proposer un sujet, une conversation ou un debat. Toutes ces discussions qui s'enchaines les une a la suite des autres generent alors une coherence.
        Elles regroupent egalement une avalanche de photos/images, videos et d'innombrables liens.

        Un blog propose egalement exactement la meme chose, sauf que la parole initiatrice du debat n'est detenue que par une seul et meme personne.
        L'avantage, d'un forum, quand une conversation est complete, il est immediatement possible de la detecter, car le systeme propose nativement de suivre les evolutions.

        A l'inverse, l'edition d'un billet de blog ne le fait pas remonter la liste, des lors, un debat qui a vu jour trois semaines auparavant, qui se retrouve contredit par un nouvel evenement, cela provoque l'ecriture d'un nouveau billet, mais en rien l'edition du billet precedent, en l'agrementant de ces nouveaux evenements.

        Serait-il dangeureux de reecrire ainsi des billets anterieur, pour l'actualiser, non je ne le pense pas, a la condition bien-sur de conserver un suivis des modifications, pour laisser a chaque lecteur la possibilite de suivre cette evolution, et de suivre les evenements cles qui auront ete choisi et justifie pour provoquer cette re-edition.

        To be completed

        November 7, 2010

        Je ne supporte plus le discour rassurant qui emanne des vieilles industries comme celle de la publication papier qui voudrai faire croire que la revolution numerique qui a touche la musique il y a de cela 10 ans, qui approche l'industrie du film et du jeu video egalement, et qui a remit en cause toute l'activite de la presse papier, et plus generalement des journalistes. Comment peut-on croire que cette meme revolution sera suffisament clemente pour ne pas approcher l'economie du livre?
        Alors que d'autres prennent completement l'ampleur de fait, comme la maison Editis:




        Techtoc.tv a deja pris les devant et n'hesite pas a mettre les pieds dans le plats:



        Aller voir le site


        A venir egalement sur le site de TechToc.tv sur le meme sujet:

        October 29, 2010

        Comment travaillent les acteurs du BTP en Asie ?

        Comment travaillent les acteurs du BTP en Asie ?: "Senior Vice-président de Bentley Systems, Jean-Baptiste Monnier dirige le bureau Pékinois de l’éditeur et s’occupe de la zone Asie Pacifique. Méthodologie, approche BIM, travail offshore, il livre à btpinformatic.fr sa vision d’un marché gigantesque (...)"

        October 23, 2010

        Pourquoi Apple ne liberera jamais Facetime

        Apple vient de lancer Facetime sur ces Desktops, il s'agit de la nouvelle evolution en terme de communication, passer de la voix a l'image.
        Si l'on considere que la technologie voix c'etait de la radio, Facetime, c'est de la television.

        Si l'on estime que l'on passe le plus claire de son temps dans un environnement baigne de Wi-Fi, cela signifie donc que l'on ne passera d'ici peu plus un seul appel via les reseaux 3G et autres.

        Apple vient donc de copyrighter la forme la plus evoluer de communication.

        October 21, 2010

        Apple officialise la guerre du proprietaire et du libre

        Je ne peux m'empecher de constater le climat de tension qui commence a monter de plus en plus entre les 2 courants de pensees que sont le libre et le proprietaire. Ces derniers jours, j'ai croise differents signaux symptomatique d'une monte en puissance de ces oppositions:

        • Deuxieme coup de semonce de Microsoft, une video ouvertement Openophobe


        Outre la musique et le montage anxiogene, c'est aussi le ton propagandiste et les images subliminale de 'totalitarisme' qui sont presente dans cette video qui donne la puce a l'oreille, et met en doute le bien fonde du contenu.


        Je me souvient surtout que les arguments avances en filigrane sont tres similaire a une certaine guerre froide  qui a ecorche le monde durant une 30 aine d'annee.

        Juste pour le plaisir, les associations Open-Source ont deja repondu par le passer a des attaques similaires (en 2005), et vont certainements de nouveau repliquer a cette escarmouche.



        • Troisieme signal collecte sur mes flux, Ecrans.fr qui releve les propos presque aggressifs, et pour le moins vaporeux dans la justification du iPapy Steve Jobs a propos d'Android. En stigmatisant tout particulierement l'ouvert contre le proprietaire


        • Enfin, dernier act, lors du SuperBowl Geek, iPapy a propose un Sneak Peak sur le Lion que sera OSX 10.7, incluant en particulier l'integration d'un App Store. Englobant ainsi la complete chaine de distribution logiciels de toute sa plateforme.
        Si Ubuntu Desktop propose exactement le meme service depuis quelques temps deja, je ne suis pas inquiet,  en particulier a cause de la position ouverte de Ubuntu, et du statue transparent de cette entreprise.
        En revanche quand je vois apparaitre le meme dispositif sur la plateforme ultra-verouille qu'est Apple, connaissant les accointances d'iPapy avec Larry Ellison, je n'ai pas du tout le meme point de vue.

        Edit 1

        Les chaines de TV americaine se refuse a Google, et seront donc tres certainement apparaitre magiquement sur le reseau pomme

        To be Edited