January 24, 2011

Underage Prostitution through Facebook in Indonesia

Cet article est la reproduction d'un article paru sur Multibrand, de H. Nizan, blogger Indonesien, que j'apparente a Jean-Marc Manhack

Actuellement, l'Indonesie est en proie a une crise aigue de chasse a la pornographie sur Internet. Plusieur fois, le ministre en charge des communications a demande a la censure des sites a contenues pornographiques. Dernierement, c'est Blackberry a qui il a ete demande de limiter la pornographie.

Dans cette article du Jakarta Post, il s'agit d'une affaire de pedophilie qui c'est developpe via le reseau Facebook.

----------------------------------------------------------------

Facebook is the most popular online social networking media in Indonesia, that many people have been using this site to advertise their products and/or services. This is obvious because according to Facebook, advertisements could reach over 500 million people who connect and share through this networking media. But unfortunately, Facebook's popularity has also been used by some people to do indecent things, such as prostitution.
Please find below an article about this that I have quoted from The Jakarta Post.

I hope that parents would show more care and attention on their children especially in browsing the internet including Facebook.
I also hope that Facebook's management would make efforts to prevent it's members from using their account for prostitution otherwise they would be facing problems with the information and communication authority here.

Woman arrested for running prostitution ring through Facebook
Jakarta police arrested a woman suspected of running a prostitution business involving seven junior high school girls through Facebook, a police official said on Wednesday. 

Central Jakarta police detective chief Adj.Sr.Com. Yoyon Toni Saputra said that Dede, 28, who was arrested on Monday, had allegedly committed the crimes for two years, kompas.com reported. 

The suspect, a resident of Manggarai, South Jakarta, allegedly recruited his neighbors to become prostitutes. The suspect allegedly used Facebook to solicit the girls, aged between 13 and 16 years old, at the price of Rp 2 million (US$222) each, sending them to meeting places as required by the buyers once the deals were made, according to Yoyon.

Yoyon said the case was discovered after a teacher checked the Facebook account of a student who was a classmate of one of the girls. The teacher told the girl’s father about what he found, and the father reported it to the police. 

The father said his daughter had changed in the past few months.
“She used to greet us before going to school, but now she never does. She is rebellious and often returns home late at night,” he said, adding that everyday he gave her Rp 20,000 for pocket money.

On Tuesday the police also arrested one of Dede’s alleged customers, Alay, 50, in his room at Puri Kemayoran Apartment, Central Jakarta. He was arrested soon after a girl sent by Dede entered his room.

January 20, 2011

[MaJ] Hadopi: bilan d'étape

Ce qu'il y a de bien avec les videos de techtoc.tv, c'est que meme si l'emission est enregistre un 3 Novembre 2010, c'est a la mi-janvier 2011 que l'on comprends l'ensemble du discour.

Les deux videos dure 15 minutes, on y parle de LOPPSI, HADOPI, Tunisie, Filtrage, Surveillance, ecoute des journalistes. Mais aussi de la fusion CSA-ARCEP-HADOPI, d'interet economique pas tres democratique, et soutenu par l'etat...



Aller voir le site




Aller voir le site


Au final, je n'ai rien contre HADOPI, surtout que je ne paye pas d'impots en France, mais je suis tres interesser par la derive que cette loi implique, et impliquera pour les annees a venir.

[MaJ]: Les quelques informations et documents cite dans ces 2 videos, vous pouvez les retrouver:
  • La bataille Hadopi, aux editions InLibroVeritas, vous y trouverez l'ensemble des informations importante du pourquoi et du comment de ce que represente la loi HADOPI, et de ces implications. C'est disponible en PDF et eBook gratuitement sur le site, et si vous voulez acheter la version papier, vous pouvez le faire directement sur le site
  • J’emmerde … Dimitri Mader, alias Zac de Wawa-mania, dossier de 30 pages qui explique en long en large et en travers, l'affaire wawamania, C'est au format PDF pour le moment, vous pouvez le donner a manger a vos smartphones et tablette, c'est tres drole a lire

Et pour finir
Plusieurs initiatives sont en cours concernant le vote de la loi LOPPSI 2, et en particulier, un appel a mobilisation pour la fin de semaine, si vous souhaitez y participer, et apporter votre energie:

L'Indonésie menace de censurer les Blackberry

Global Voices a pour but de favoriser le dialogue mondial sur le Web en sélectionnant, traduisant et diffusant des billets publiés sur les blogs du monde entier pour offrir de nouveaux éclairages sur des lieux, événements et personnes peu couverts par les médias traditionnels.

De Global Voices, utilisée sous licence CC BY 2.0; Ecrit par Carolina Rumuat. Traduit par Claire Ulrich

-------------------------------------------------------------

Via son compte Twitter, le ministre indonésien de la communication et de l'information, Tifatul Sembiring a accusé la technologie Blackberry Research In Motion (RIM) de ne pas répondre aux demandes du gouvernement indonésien de filtrer les sites pornographiques sur son navigateur. Il a ajouté que si RIM ne s'incline pas devant cette injonction avant le 21 janvier, le gouvernement bloquera le navigateur de Blackberry.

Tifatul appartient à un parti politique islamiste, il est connu pour être très dévot et pour suivre à la lettre la charia.

En réponse à son dernier tweet anti pornographie en date, beaucoup d'utilisateur de Twitter en Indonésie ont réagi en créant le mot clé #bbsyariah. Voici quelques une de leurs réactions.

dreamofDaru: #BBSyariah klo ditimeline ada yg ngetweet ‘Babi,Anjing' henpon harus dicuci pake tanah 7x. #tif

Si quelqu'un jure avec le mot ‘porc' ou ‘chien', le téléphone doit être sanctifié 7 fois avec de la terre.

imanbr: Flirting di BB kepada bukan muhrim. muncul emoticon cambuk, rajam #BBSyariah

Flirter sur Blackberry avec celles qui ne sont pas la mahram (épouse) générera automatiquement des émoticons en forme de fouet ou de pierres.

fanabis: #bbsyariah nama bb berubah jd ALblackberryah :

BB va changer son nom en ALBlackberryah

WicakTP04: Pak @tifsembiring silahkan lihat hashtag #BBSyariah. Gara2 kebijakan Anda, skrg Islam jadi dipermainkan.

M.Tif Sembiring,veuillez suivre le mot clé #BBSyariah. A cause de vos règlementations, l'islam est maintenant ridiculisé.

Face au protestations des technophiles indonésiens, Tifatul a ensuite déclaré que le filtrage des sites porno n'était pas le principal problème avec RIM. Il a présenté d'autres critiques et requêtes, en jouant sur la corde du nationalisme et de la sécurité intérieure pour obtenir des soutiens.

Cela a d'ailleurs fonctionné. Certains députés, politiciens locaux, et des personnes qui étaient d'abord sceptiques devant sa première demande le soutiennent. Selon le consultant en informatique Daniel Tumiwa , certaines injonctions de Tifatul ont déjà été respectées par RIM. Voici (en indonésien) les demandes et les réponses de Daniel sur Twitter, rassemblées par Baban Sarbana :

TS: Kita minta RIM agar buka perwakilan di Indonesia, karena pelanggan RIM di Indonesia untuk Blackberry sdh lbh dari 2 juta. #RIM

DT: #RIM sdh buka kantor Okt 10. BKKPM hadir. Dibuka olh Menteri Keuangan Kanada. Bpk Tidak hadir?

TS: Kita Minta RIM agar membuka service center di Indonesia untuk melayani & mudahkan pelanggan mereka yg juga WNI. #RIM

DT: RIM sudah punya belasan Srvc Center dan akan punya lebih dr 30 di thn ‘11. Done.

TS: Kita minta RIM agar merekrut dan menyerap tenaga kerja Indonesia secara layak dan proporsional. #RIM

DT: Done. Setahu sy Expat hanya 2. Sisa staff WNI. Done.

TS: Kita minta RIM agar sebanyak mungkin menggunakan konten lokal Indonesia, khususnya mengenai software. #RIM

T: RIM devrait ouvrir un bureau de représentation en Indonésie pour être présent pour ses plus de deux millions d'utilisateurs de Blackberry

D: RIM a inauguré son bureau indonésien en octobre 2010, en présence du ministre canadien des finances et du conseil de coordination pour les investissements (BKPM). Vous n'y étiez pas ?

T: RIM devrait ouvrir un service clients en Indonésie.

D: RIM a des dizaines de services clients, ils seront au nombre de 30 en 2011. Fait.

T: RIM devrait embaucher des Indonésiens.

D: Fait. Il n'y a que deux managers expatriés, tous les autres sont des citoyens indonésiens.

T: RIM devrait utiliser des contenus et des logiciels indonésiens.

D: RIM n'est pas un diffuseur de contenus, mais un fabricant de smart phones et un fournisseur de services.

Le blogueur Rob Baiton, qui tient le blog The RAB Experience, trouve la croisade de Tifatul”bizarre”:

TitS (surnom de Tifatul Sembiring) veut tellement démolir RIM qu'il sort de ses prérogatives pour essayer transformer cette anicroche en croisade nationaliste. En fait, aux yeux de TitS, RIM est un envahisseur infidèle en maraude, qui n'est venu en Indonésie que pour violer et piller ses ressources et ses richesses sans payer de taxes en retour.

Les taxes et impôts sont normalement du domaine du ministre des finances, et peut-être du coordonnateur pour les affaires économiques, mais ils ne sont pas d'habitude la première responsabilité des autres ministres. A la lumière de la sortie de TitS, on peut se demander où RIM paye à l'état ce qu'il doit. Si RIM n'a pas respecté ses obligations financières, alors, pourquoi a-t-il parlé des filtres anti pornographie avant de rendre publique cette information ?

January 19, 2011

Tunisie, bilan d'etape? Temoignage & Analyse

En juillet 2009, j'etais a Jakarta quand une bombe a ete pose dans le hall de l'hotel Mariott, je n'etais absolument pas proche des lieux de l'evenements, ni meme geographiquement, ni meme socialement, le Mariott ce n'est pas vraiment ma tasse de the.
En Mars 2010, j'etais a Bangkok au moment de la serie de manifestation des chemises rouges. La encore, je ne suis pas particulierement proche socialement, ni meme politiquement.

Je regarde comme tout le monde les evenements qui se passent en Tunisie, j'y ai des connaissances et des amis.

Bien que je ne suis pas sur de comprendre l'ensemble des evenements en cours, j'ai envie de relayer deux capsules, de deux medias, l'un est une grande chaine d'information internationale, l'autre est une web-radio, web-tv.

Tout d'abord, le podcast de Patrick Beja, Le Rendez-Vous Tech, blogueur et podcasteur, d'origine libannaise, Patrick propose chaque semaine une emission sur les nouvelles technologies, mais la, il nous propose une interview de medhi Tunisien, vivant a Tunis qui vit au jour le jour les evenements. Un contenu veritablement tres interessant, et poignant, qui aide a comprendre de l'interieur comment se passe les choses.
Cliquer sur l'une des icones pour telecharger le mp3

Télécharger le MP3Le podcast par RSSLe podcast par iTunesLe podcast par RSS



Une capsule de France 24 qui propose l'analyse des evenements



De tous les evenements, je crois que c'est pour le moment le temoignage et l'analyse la plus claire que j'ai croise

January 18, 2011

Le choix de Google Reader & Feedly, un duo de choc

Une petite video explicative pour presenter le produit tout de meme, c'est la moindre des choses



Comme je le signalais dans un post precedent, j'ai fait le choix de Google Reader (G-Reader) comme lecteur de flux RSS, tout comme Netvibes, c'est l'un des produits online pilier du web2.0.
Depuis, entre Netvibes et G-Reader, c'est toujours un peu la guerre. En particulier Netvibes a mis du temps a trouver son modele economique de crowdsourcing maison, et a reussir a le monnayer et ce tres intelligemment.

De l'autre cote, G-Reader n'a pas de probleme de financement, donc leurs solutions G-Reader n'a pas beaucoup evolue depuis 2 ans, mais a au moins le merite d'etre un produit convergent avec la galaxy des services de Google.

L'utilisation d'un aggregateur de flux RSS, c'est comme passer du velo a la voiture, ca augmente la productivite, mais ca augmente egalement les risques d'accidents.

Outre une interface digne de l'union sovietique, G-Reader ne propose pas un outil complet, il faut donc lui adjoindre pas moins de 3 services complementaires pour le rendre efficace. Ou plutot non, il faut utiliser pas moins de 3 services complementaires pour parvenir a tirer de G-Reader une utilisations productive

L'un des premiers problemes de G-Reader, c'est son interface, pour y remedier, je ne jure que par une seule et unique interface augmente: Feedly

Une petite video explicative pour presenter le produit tout de meme, c'est la moindre des choses



Le challenge et le but de cette interface augmente, c'est de permettre une simplification naturelle de l'usage de l'aggregateur de flux RSS, en utilisant une interface belle, efficace, epuree. L'avantage de Feedly, etant qu'il ne fait que augmenter G-reader, mais n'impose ni creation de comptes, ni pertes d'information ou de synchronisation entre les 2 interfaces. Ainsi, un article qui est lu via feedly, sera enregistre comme lu sur G-Reader, et inversemment. De meme, en modifiant l'organisation, les categories, les dossiers dans G-Reader, cela se reproduit automatiquement dans Feedly.
Et c'est la que feedly prend toute sa puissance, car il est beaucoup plus facile d'utiliser cette interface augmentee pour revoir sa classification, ces partages, ces lectures en attentent...

Bref, un vrai plaisir

... to be continued ...

January 17, 2011

Il ne faut pas qu'une porte soit ouverte ou fermée

L'adversaire d'une vraie liberté est un désir excessif de sécurité. Jean De La Fontaine

Un DRM signifie Digital Rights Management, c'est un systeme de verrou electronique qui a pour fonction premiere de garantir une utiliastion pre-etablie d'un contenu numerique. Un DRM prend la forme d'un algorithme de chiffrement, parfois associe par un tatouage materiel.

Les premieres traces de DRM remontent a 1996, alors utiliser par le consortium en charge du developpement et de l'expansion du support DVD. Ce DRM prenait la forme de geographique bien defini, un DVD achete en Australie ne pouvait pas etre lus sur une platine DVD achete en France. Tres vite, la course entre les hackers informatiques, et les industrielles c'est mis en place: d'un cote, chaque industriel essaye de devellopper et de commercialiser son outil de DRM, et de l'autre cote, la communaute des hackers developpent des outils et systemes permetant de contourner ces verroux.

Dernierement, ce ne sont pas moins de 3 informations qui me font tilter:

  • la PlayStation 3 (PS3), la console de salon la plus rependue du marche, en vente depuis 3 ans, vient d'etre hacker par toute une equipe de genie de l'informatique, et en particulier avec la participation de George Hotz, age d'a peine 21 ans.
  • l'apparition d'une nouvelle generation de DRM nomme UltraViolet soutenue par pas moins de 56 entreprises du secteur de la haute-technologie et du divertissement, mais aussi de la securite informatique, tel que VeriSign
  • l'utilisation par des chercheurs en securite informatique de la puissance de calcul du 'cloud' pour casser les cles de cryptages

Tous cela mis bout a bout, relance une course a l'armement.
D'un cote les industriels forme des cohalitions de plus en plus grosse pour mettre en place leurs systemes de verouillages. Dans les annees 1990, c'etait chacun pour soit, desormais, ils se mettent a plusieurs, si possible tous ensemble. De l'autre, ce sont des groupes independants les uns des autres, avec des objectifs et des travaux radicalement differents, mais avec une attitude radicalement opposee. En fin de compts le combat frontal ne ce fait qu'a une seule echelle: l'ouverture contre la fermeture.

Petit detour methaphorique
Avec l'apparition de l'imprimerie, est apparue le protestantisme et l'integrisme, le socialisme et le capitalisme... Avec l'apparition d'Internet, c'est le Libre qui est arrive, l'ouverture et le partage, mais aussi le control, la securisation, le fichage et la tracabilite. Ce sont la deux ideologies qui s'affrontes. Tout comme Batman et le Joker, ou Sherlock Holmes et le professeur Moriarty, l'un n'existe pas sans l'autre, c'est un phenomene de completion, ca boucle et c'est recursiffe. Il est illusoire de chercher une issue a un tel combat qui imposera la suprematie de l'un sur l'autre, le manicheisme n'est pas une solution.

En mecanique newtonienne, c'est le principe des actions réciproques:
Tout corps A exerçant une force sur un corps B subit une force d'intensité égale, de même direction mais de sens opposé, exercée par le corps B
Chercher a tout prix le verouillage, n'aura pour effet que de renforcer l'ouverture.

Il est quelques part un curseur flottant, intermediaire entre l'ouverture et la fermeture qu'il est important a tous un chacun de le definir, pour eviter l'explosion.

...to be edited...

January 16, 2011

Qu'elle sera l'Histoire du XXI-ieme siecle

  • En 2009, les manifestations Iranienne soutenue par 'la Communaute Internationale' (l'ONU...) a ete matte dans une repression feroce
  • En 2011, les manifestations Tunisiennes soutenue par 'les anonymous' a mis en fuite un dictateur en place depuis plus de 23 ans.

January 9, 2011

Wikileaks n’est pas de l’OpenData!

Article publie le vendredi 31 décembre 2010, par la Fondapol (Fondation pour l'Innovation Politique), rubrique Politique 2.0, CC-by-nc-nd
On s’interroge depuis quelque temps sur la contribution de Wikileaks au processus d’ouverture des informations publiques qui a été popularisé sous le nom d’ « open data ». En effet, Wikileaks se donne pour mission d’aider toute personne à diffuser en ligne des documents acquis par tout moyen, y compris des moyens illégaux, pointant des actions réputées immorales imputables à des autorités administratives ou gouvernementales.
Le site Wikileaks se déclare explicitement « wistleblower » (dénonciateur) et suggère dans son titre le rôle positif qu’il entend jouer dans la transformation des gouvernements en gouvernance ouverte (open government). Sur le web, il est d’usage maintenant de faire l’amalgame entre les activités de Wikileaks et l’open data, sans doute au motif que ce site met une profusion de documents à la libre disposition du public.

De notre point de vue, il y a là une confusion qui pose problème et qui pourrait nuire aux efforts de ceux qui sont aujourd’hui engagés dans le mouvement open data proprement dit. La confusion avec Wikileaks risquerait d’entamer de la même manière la confiance que les institutions placent dans leurs collaborateurs et pourrait créer un climat de suspicion incompatible avec l’esprit de partage qui prévaut dans l’open data. Pour ses adversaires, notamment dans les appareils d’État, Wikileaks est une aubaine car il permet de discréditer le mouvement d’ouverture des données.

Pour éclairer le débat, il nous faut ici rappeler brièvement que faire de l’open data c’est publier des données publiques, non nominatives, n’entraînant pas d’atteinte à la sécurité collective ni à la vie privée. Il faut également souligner que des règles régissent les conditions d’utilisation des données d’information publique.

En France, une commission d’accès au documents administratifs, la CADA, a été créée pour aider les citoyens à faire valoir leurs droits à l’information. Par ailleurs, des ressources ont été élaborées par l’Agence du Patrimoine immatériel de l’État (APIE) pour accompagner les administrations dans le processus d’ouverture des données.

Bien différemment sur Wikileaks, les sources d’information sont « anonymées » et les informateurs peuvent ainsi contourner la légalité. Ceci explique en grande partie le succès de la plateforme. Nous sommes donc loin de l’univers transparent et régulé de l’open data.

Au-delà de la philosophie de la transparence, il y a dans l’open data une volonté de mettre en pratique des méthodes de travail collaboratives où les participants, qu’ils soient citoyens ou agents des administrations, peuvent se concerter pour orienter des projets et rechercher la plus grande efficacité pour le bien de la collectivité. Les résultats attendus s’apprécient d’abord en terme de bénéfice pour le citoyen et ensuite en terme de reconnaissance pour les agents publics impliqués.

Les données ouvertes sont le matériau de base que chacun peut retravailler pour produire ou structurer de la connaissance et surtout pour créer des services publics innovants. C’est ainsi que des programmes d’open governement ont été lancés un peu partout, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Australie, au Canada… (cf ici même nos articles antérieurs). Des citoyens, ou le plus souvent des entreprises, ont utilisé des données publiques, les ont adaptées à des besoins spécifiques et les ont intégrées dans des applications innovantes devenues accessibles au plus grand nombre grâce aux terminaux mobiles connectés à l’internet.

L’objectif de Wikileaks n’est pas de produire des services pas plus que de stimuler la créativité du public mais d’obtenir des informations en garantissant l’anonymat du dénonciateur puis de divulguer les informations recueillies, principalement à des partenaires de presse.

Il a été dit récemment que Wikileaks était arrivé au bon moment pour « purifier » le journalisme... Laissons Wikileaks agir dans le monde qui est le sien, sans le mêler à celui de l’open data.

January 7, 2011

Facebook et la bulle 2.0

Ce billet fait suite a la lecture de celui-ci Facebook: de la rationalite des chiffres et de l'irrationalite des marches
Et voila, on est reparti pour un tour, l'Internet du debut des annees 2000 doit etre deja trop loins dans les esprit pour ne plus etre en mesure de voir arriver cette nouvelle bulle de savon.
Avec les Goldman Sachs qui vient d’apporter 450 millions à Facebook, ce sont les premices d'une bulle 2.0 qui est en cours. Juste derriere, c'est le service de microblogging Twitter et sa galaxie de "services web".
Tout ce petit monde n'a d'yeux que pour le buzz, le real-time web ou le cloud... Autant de mots-valises et de marketing qui ne veulent plus rien dire. J'ai surtout une affection pour ce fameux "Cloud", qui est devenu si vaporeux qu'il n'a plus de materialisation.



Avec la banque Goldman Sachs qui se jette a corps perdu dans la bulle 2.0, c'est le moment ou jamais pour faire un etats des lieux de la situation:
  • Goldman Sachs est rappellons le l'une de ces banques d'investissement qui a ete pilote et acteur de la crise des subprime, ce qui en dit long sur l'ethique d'une telle maison
  • Une valorisation de Facebook a 50 milliards, qui ne produits aucun biens, sans usines, si ce n'est des bureaux et quelques datacenter, cela revient a valoriser un site web plus fortement que Boeing, qui a le merite de produire des avions.
  • De nouveaux produits financiers entrent en ligne de compte afin de batir un chateau de carte d'actionnaires
  • Facebook fait des benefices, et avec l'arrive massives de nouveaux inscrits (600 millions aux dernieres nouvelles), se sont aussi les couts d'exploitations qui vont considerablement augmenter, plus de stockage, plus de bande passante...
  • Le marche de la publicite -qui est la source de revenu de facebook- reste un marche incertain.
  • Facebook n'est qu'un phenomene de mode et n'est certainement pas de l'Internet, la volatilite du public n'y est absolument pas garantie...
La bulle 2.0 est donc en route, a voir donc si elle explosera en 2011?

Nota: il faut tout de meme reconnaitre des points positifs a Facebook et Twitter, grace a ces deux services le web c'est agrandi et a permis une democratisation de l'Internet, en le rendant plus accessible aux non-inities.

January 5, 2011

Internet libre, ou Minitel 2.0.11 ?



C'est la rentree, on a parfois la tete un peu brumeuse suite aux fetes du reveillon, et on se dit meme que l'on a perdu quelques neurones aux cours de ces libations festives... Donc, pour aider a la recognition memorielle, rien de mieux que de revoir ces classiques, revenir aux sources, aux origines.
  • Vous retrouvez la video a telecharger ainsi que le support de conference sur le site de FDN directement

Apres quoi, je recommande 2 petites lectures pour accompagner ce vaste sujet des libertes numerique:
  • Amazon, Wikileaks et le gouvernement américain : cherchez l’intrus, propose une introductions aux danger de l'hebergement dans le cloud pour toutes entreprises, PME ou meme associations. En revenant sur les recentes affaires de fuites de documents presente par wikileaks...
  • La Guerre de l'Identite a Commence, billet de Cyroul de novembre dernier qui presentait les debuts de la guerre de l'identite en ligne que se livre: Facebook, Google, Twitter, Yahoo ou encore Microsoft... Observerons nous au-cours de l'annee 2011 qui commence les veritables affrontements de ces geants? Des fermetures d'API? des ouvertures, ou l'etape intermediaire des ouvertures moyennant finances. Et voir apparaitre de veritables "outils de dashboards", en ligne et/ou hors-ligne? (Firefox, Chrome OS, Netvibes?...)

Et pour finir, comme c'est la mode en ce moment, c'est l'occasion de poser ces 5 pronostiques de l'annee 2011:
  • L'apparition du navigateur "made by Facebook", tel que RockMelt, a voir si le succes sera au rendez-vous, et pour s'opposer a cela, il va falloir que Twitter et Yahoo s'y mettent egalement, s'ils ne veulent pas continuer d'allimenter la bulle Internet du 2.0 (Twitter en tete, et de loin)
  • L'apparition d'un moteur de recherche de recommendation sociale, un premier agent intelligent, mais non personnalise, et dans le cloud, qui sera integre aux differentes plateforme d'ID numerique
  • L'annonce de la mauvaise sante de quelques services ancetre du web 2.0, je pense en particulier a Yahoo et MySpace, ou meme Digg et Reddit. Peut-etre assisterons-nous a une foire d'empoigne?
  • niveau materiel malheureusement, je n'attends rien de sensationnel, rien de bien nouveau... Peut-etre enfin un systeme de home-server et d'auto-hebergement qui soit simple a mettre en place, mais je ne pense pas que ce soit pour tout de suite
  • un developpement de l'OpenData et l'apparition d'agents intelligents de web semantique, a l'image d'OAuth... hmm peut-etre, a voir si Mozilla se lance dans cette direction, et integre directement OAuth, ou Diaspora...

January 4, 2011

No more boring Data

Il ne faut pas oublier ces classics de la data-vizualisation. Cette video date de 2006, mais la revoir de temps en temps, ca ne fait pas de mal.



With the drama and urgency of a sportscaster, statistics guru Hans Rosling uses an amazing new presentation tool, Gapminder, to debunk several myths about world development. Rosling is professor of international health at Sweden's Karolinska Institute, and founder of Gapminder, a nonprofit that brings vital global data to life. (Recorded February 2006 in Monterey, CA.)

CC-by-nc-sa by TED.com

January 3, 2011

La Fuite Francaise

Nota: ce billet est largement inspire d'un article de Global VoicesWikiLeaks ThaiLeaks IndoLeaks Pinoyleaks

J'adorerai qu'un nouveau quotidien, avec une typographie et une presentation tres proche de nos revues du debut du XIXieme siecle apparaisse, avec pour titre: "La Fuite Francaise." Tous les jours, une selections: photos, ou facsimilers, qui auraient ainsi fuite. Bien sur, l'idee d'une revue papier, distribuer par un crieur en gare n'a pour but que de donner un petit cote nostalgique et vintage au produit, l'essentiel de l'information se constituant via Internet.

Avec l'apparition de la notion de "Fuite", l'annee 2010 nous a apporter un nouveau concept, et ReadWriteWeb l'a d'ailleurs tres bien presente en decembre dernier
Nota: pour les fetes, une compilation PDF est meme disponible (115 pages)

Mais que ce passe-t-il maintenant, au-dela de ce brouhaha journalistique?
Grace a Global Voices, j'ai pu constater que le phenomene a fait des petits:

  • En Thailand, ou le site wikileaks avait ete censure des les debuts du CableGate, il est desormais de retour: avec Thaileaks
  • En Indonesie egalement: Indoleaks met a disposition publiquement des documents de la commission du KPK: la commission anti-corruption en Indonesie, ainsi que differents rapports d'enquete sur le volcan de boue de Sidoarjo
  • Aux Phillipines egalement, Pinoyleaks, a fait son apparition, et ce donne pour but de commencer a publier des documents sur des faits de corruption des le premier fevrier 2011
Il est fort a parier que ce n'est qu'un debut, le Vietnam, la Malaisie, le Myanmar vont tres certainement voir apparaitre des sites dedies egalement.

Et en France?
Pour le moment, il n'y a pas de "Fuite Francaise", il y a bien OPenleaks, constitue par la meme equipe que wikileaks, sur une vrai structure, et base en Allemagne. OpenLeaks se donne d'entree de jeu des ambitions mondiale, au minimum de taille Européenne.
Mais plus discretement, il y a aussi OWNI qui a egalement de passer a la vitesse superieur, avec OWNILeaks

The Leaks is out There...

January 2, 2011

[MaJ] It's not Open, it's not the Internet

J'adore les banquiers, non content d'etre en mesure de produire de l'argent dette, non content d'avoir creer les plus belles bulles et crises du monde depuis ces 30 dernieres annees, ils continuent allegrement a proposer des absurdites, tout ca dans l'espoir de relancer la machine speculative pour l'annee 2011.
C'est donc le rapport de la SaxoBank, banque d'investissement (beurk) danoise qui a publie un documents annoncant pour 2011 le rachat de facebook (beurk, beurk) par apple.

Outre le fait que je ne vois pas trop comment Apple ferait pour faire en sorte que Facebook se desengage de Microsoft, le plus absurde dans cette prediction, c'est surtout l'ignorance de ce qu'est Facebook, et au-dela de ca, ce qu'est Internet.

Le future declin de ce sous-reseau centralisateur qu'est Facebook est ineluctable, car c'est inscrit dans les genes meme du site, dans son code: It's not Open, it's not the Internet
C'est un point de centralisation obligatoire, un point d'enfermement, c'est un point de contact, ce n'est pas Le point de contact d'Internet, malgres tout les efforts entrepris pour prendre le controle du Web, et le Web, ce n'est pas Internet, faut-il le rappeler. Sachant egalement que Facebook ne fait qu'une marge de 2USD par abonnes, merci la rentabilite...

L'illusion actuelle est de croire que c'est la taille qui compte, 100, 200, 630 millions de visiteurs uniques par mois, cela ne signifie rien s'il n'est pas possible de mettre ce chiffre en liaison avec la progression du nombres d'utilisateurs actif d'Internet, ou de tout autre chiffres permettant une correlation ou au minimum une auto-correlation. Mon professeur de traitement du signal nous disait toujorus: "un chiffre c'est une donnee, une correlation, c'est une Information"






Une croissance de visiteurs, associee a une croissance mondiale du nombre d'utilisateur, c'est une Lapalissade, en revanche, chercher la petite bete, pour comprendre d'ou viennent ces utilisateurs actifs, et surtout s'ils restent, c'est deja beaucoup plus important a savoir (et accesoirement de comprendre pourquoi), c'est d'ailleurs le travail de la Facebook Data Team

Voila donc, en parallele de la bulle twitter, une nouvelle bulle speculative qui est en train de se constituer dans l'eco-systeme du 2.0. Il faut croire que la bulle Internet des annees 2000 n'a pas ete suffisantes pour que chacun comprenne ce qu'est qu'Internet, comment ca mache, et ce que cela implique.

En dehors d'etre un hebergeur, ou un poseur de tuyau (ou d'ondes), je ne vois toujours pas ou il y aurai de l'argent dans l'immaterielle?
Les geants du secteurs ont tous entamme une demarche de rematerialisation de leurs activites.