November 30, 2010

Microsoft, Apple, le retour en grâce des dinosaures... Mon commentaire

Apres lecture de ce long billet d'Antoine Dupin.

(...)

Parmi les 5 "geantes" qui font chaque jour la Une de l'information, chacune possede son propre modele economique, et je les trouves tres deconnecter les unes des autres:


  • Apple n'a qu'une existence materiel, et une extension sur Internet, via MobileMe surtout
  • Microsoft a une existance sur les materiels grace a ces logiciels comme windows (OS), et d'autres services, mais aussi sur les services lie a l'internet: MSsql, silverlight..., et possede egalement une extension sur le web, via live.com (j'y inclus hotmail...)
  • Google n'a aucune existence materiel autre que Chrome, son navigateur, mais une presence sur le web plutot importante, ils fournissent egalements leurs propres serveurs (ils sont jaunes), mais cela ne reste qu'une activite minoritaire et non exclusive a l'acces des services de Google
  • Facebook n'a aucune presence materiel, et une importance montante sur le web, (vision toute relative au regard de ma propre experience), mais il s'implemente dans le materiel via les services de Microsoft
  • Twitter est exactement dans la meme presence que Facebbok, sans ce lien avec un support materiel, mais ils ont leurs applications payante sur mobiles.
Pour moi, twitter a deja un point d'avance sur facebook a cause de cela

Google travail a son propre OS sur notebook, et sera donc petit a petit a l'equivalence direct avec Microsoft, modele de licenses payante en moins, pour peu que Google impose son materiel (sur le meme modele que le propose apple, un produit unique et exclusif), pour ces mobiles et ces notebook, alors ils auront la meme position qu'Apple, avec une veritable presence sur le web. C'est en quelque sorte le retour d'experience que l'on peu faire vis-a-vis de produits comme le Nexus One by HTC ou de la Google TV by Sony
C'est la ma premiere reflexion, si je dois regarder chacune de ces entreprises pour ce qu'elles sont

Facebook, c'est du web, mais ce n'est pas de l'Internet



La ou je vois Google comme un service web, mais aussi de l'Internet. Google ne reste qu'un cartographe de liens, on lui pose une question, il donne des reponses possibles, mais je n'ai pas pour obligation de rester chez Google pour consulter les reponses. Plus tard quand je connais la route direct pour les sites qui m'interessent, je n'utilise plus Google.
Facebook (ou linkedIn d'ailleurs), ce n'est pas de l'Internet, car je me dois de rentrer chez Facebook, et je n'en sors que tres rarement, car meme avec lien de sortie je suis suivis par Facebook (en partie a cause du bandeau qui apparait alors en haut de page).
Twitter, c'est egalement une vision d'Internet que je prefere un peu plus, bien que cela reste un point de centralisation. Je lui prefere grandement un service comme Identica, mais il y a moins de monde.

Ce sont la mes 2 reflexions, que je n'ai pas retrouve a la lecture de ce billet d'Antoine Dupin, mais peut-etre que ce n'etait pas le propos de demonstration de l'auteur

November 25, 2010

Considerations de thanksgiving

Il y a des pro & des contre sur tous les sujets, mais est des modeles que j'observe:


  • Apple
  • Facebook
    • censure le courrier
    • dans la mesure ou facebook est en participation direct avec Microsoft et myspace, qui est en participation avec Yahoo, il est legitime de considerer tous comme un ensemble
    • il est certainement a parrier que 4chan sera egalement filtre d'ici peu?
En face, il ne reste que:
  • Google: don't be evil
  • Twitter
Il a recemment fuitte que twitter aurai refuser une offre de Google a 4 milliards, cela peut donc signifier que twitter a choisie son camp, qui semblerai etre le format proprietaire, car format non-google, non-libre, et non-payant

Il me semble donc evident que d'ici peu c'est Twitter qui aurai ete racheter par... apple?

Mais pouquoi donc cette idee saugenue?
Twitter est sur Ping, mais pas facebook, et phil shiller est sur twitter
Bon, ok, ce sont de tres mince informations, mais prise les unes sur les autres, je trouve que ca a un sens, en preparation de la mise en place d'une plateforme de music pour contrer spotify...

D'ici peu, c'est donc apple qui rachettera facebook, quand facebook se sera desengager de Microsoft (si cela arrive un jour)

Autre idee saugrenue, que je ne peux m'empecher de voir poindre, c'est la mise en service du datacenter d'apple, cela sera-t-il une revolution aupres des distributeurs de musiques, obtiendrons-t-il enfin le flux d'informations qu'ils veulent pour profiler leurs ventes.

Projet en stand-by 2: Interviews

Dans le cadre d'une emission radiophonique (podcast...) "Ca va mieux en le disant" j'aimerai bien interviewer des experts, des connaisseurs, des interesser:

  • sur le droit de reserve du secteurs judiciaire: LTP, Maitre Eolas, Zythom
  • La neutralite du net: Benjamin Bayard, Jeremmy Zimmermann
  • La vie privee: Jean-Marc Manhack
  • La montee violence des propos dans les medias
  • Qu'est ce que la politique 2.0, une politique polymorphe: Laure de la Raudiere
  • La demultiplications des amendemments a tout text de loi
  • Les prisons ouvertes sont-elles 2.0?
  • l'art participatif
  • Doit-on coder les textes de lois
  • l'avenir de la pornographie
  • le "jailbreak de l'iphone" vas-t-il bientot disparaitre?
  • ...
To be continued

November 24, 2010

Qu'est-ce qu'un community manager?

Question ouverte:

  • Un CEO adepte du personal branding: Steve Jobs, Loic Lemeurs
  • Un Geek Underground adepte de la liberte d'expression: Benjamin Bayard
  • Un journaliste de liens
  • Un president de republique
  • Un professeur charismatique

    November 23, 2010

    Eric Besson, le Macho 2.0?

    Tres tres classe le pepere, il revient en grace sur les questions du numeriques, et la premiere chose qu'il trouve a faire c'est de tacler NKM.

    L'article d'Olivier Chicheportiche sur ZDNet.fr reprends bien les faits. Je n'y etais pas en personne, mais je ne peux m'empecher de penser de la facon suivante:

    En metant Besson a l'immigration, il lui a ete demande de se salir les mains, pour montrer clairement de quel bord il est. Sachant que c'est un transfuge de la gauche passer a droite durant la derniere campagne electoral, 'fin il y a bruit de couloir pour disant qu'il aurai ete la taupe au sein du PS des 1995... passons, ma memoire politique ne va pas aussi loin.

    Donc il lui a ete demande de se salir pour faire serment d'allegence a son camp, ce qu'il a tres bien fait, il a applique une tres belle politique d'extreme droite, avec de beau quotats...

    Maintenant le voila a nouveau au numerique, je ne doute pas que ce soit visiblement un secteur qu'il connais mieux, mais desormais qu'il s'est politiquement salit, il ne va pas appliquer sa methode, mais celle de ces mentors.

    M'est donc d'avis qu'il va faire un pushing sur LOPSSI 2, car LOPSSI garantie la "mort" de l'Open Data en France, et sans open data, c'est un retard enorme que la France va prendre sur tous ces pays voisins.
    Je serai meme de ceux qui pronne l'Open Data a l'echelle Europeenne meme!!

    Bref, pepere, il a rien trouver de mieux que de faire des commentaires macho et passeiste, quand on regarde sa vie sociale des plus "vollages" (comme certains disent), on ne se pose plus la question de savoir qui porte la culotte a la maison.

    La seul idee qu'il a eu, c'est que l'industrie, c'est un truc de mec, donc a l'iDate, il pouvait se permettre de gentillement s'epemchez sur NKM.

    Non l'industrie et l'entrepreunariat ce n'est pas un joujou pour les garcon, et faire se genre de commentaire douteux, c'est plutot pour rameuter des sentiments bien macho, bien nationaliste, et conservateur.

    NKM elle a fait ce qu'elle a pu avec ce qu'elle avais, et comme par hasard, Eric revient, et hop d'un coup tout va se remettre en place?

    Le programme il est simple:
     - aides aux JEI
     - garantire la neutralite du Net (ce qui revient a reformer une grosse partie de la gestion des telecom en France)
     - mise en place d'un programme pour l'Open Data
     - developpeement du reseau fibre optique

    November 21, 2010

    Google, Apple et la GPL

    Ce sont 3 objets pas particulierement complementaire, mais pourtant je ne peux m'empecher de les associees les uns aux autres, a cause de l'originalite de leurs modele economique.

    Ils ne font pas de marketing, et assez peu de communication, mais en revanche, ils font des rassemblements "IRL".
    Ils distribuent gratuitement leurs coeurs de metier
    Ils se remunere sur un service annexe.

    Le coeur de metier de Google, c'est la recherche par mots cles, service qui est accessible gratuitement, et ils se remunerent grace a la mise a disposition de leurs base de donnees, correctement annonymiser: AdWords

    Le coeur de metier d'Apple, c'est le logiciel, avec une interface utilisateur reflechit et fonctionnelle, ce qu'ils font plutot assez bien en faite, avec quelques lacunes a droite a gauche, et une personalisation plutot difficile, mais en gros, ils se debrouillent pas mal du tout. En revanche, ils se remunere par la vente de materiel, qu'ils ne produisent pas. C'est du materiel qu'ils font produire, et qu'ils tests scrupuleusement avant d'autoriser la vente.

    La GPL, impose un mode de fonctionnement similaire: distribuer son coeur de metier, mais se remunerer par des formations, du service, de la maintenance.

    Bref, 3 objets qui ont completement compris l'evolution d'un modele economique a l'ere de la troisieme revolution industrielle qu'est Internet.

    Quel avenir pour Apple a la retraite de Steve

    Sur le forum de NoWatch.tv, un forum de culture geek, qui parle de WebTV, de gadget, de films, de comics et de jeux videos, bref de toute cette culture du numerique, mais surtout de toutes ces creations.

    Bref, sur le forum de Nowatch, je me suis amuse a projeter l'avenir d'une entreprise comme Apple, au moment du retrait de son dirigeant: Steve Jobs.
    Ce retrait arrivera certainement dans les 10 prochaines annees, aux alentours de 2020, 2025... sauf si d'ici la la situation geopolitique c'est effondre, ce qui ne semble pas etre le cas...

    Bref, voici donc mes petites projections au moment de la disparition ou du retrait de Steve Jobs en tant que CEO d'Apple:

    - Le Big Board nomme un nouveau CEO moins charismatique, et donc conteste qui va devoir faire face a des conflict interne...
    - Fusion de Facebook & d'Apple, et Mark Zuckerberg reprend la direction
    - Le testament de Jobs stipule de passer l'ensemble des proprietes logiciel d'Apple sous license GPL, outre le materielle, tout devient libre, Apple devient une nouvelle plateforme libre
    - Apparition d'un heritier 'Largo Jobs'...

    J'ai envoye un mail au service communication d'apple afin de lui faire part de mes projection, j'attends donc une reponse.

    Pourquoi je fais une veille personnelle?

    Une veille personnelle, ce n'est pas de la veille strategique, ce n'est pas de la veille economique.
    Je considere la veille personnelle comme un outils necessaire pour m'aider a definir les sujets et les themes qui m'interesse, et qui m'interpelle.

    Je considere que toutes veille qui se deroule naturellement, me permettra d'identifier petit a petit les sujets, les outils les environnements qui me passionne.

    Comme tout bon geek que je suis, j'ai commence ma veille en m'interessant aux evolutions technologiques, et a la gadgetophilie ambiante: les nouveaux telephones, les nouveaux outils de communications...
    Puis petit a petit je me suis interesse aux plateformes qui sont derrieres, les logiciels qui ont permis de mettre en place ces outils aussi performants, et decouvrir leurs specificite.
    Parmi l'une des specificites qui m'a interpele, c'est le caractere ouvert des logiciels qui m'a interpelle, et de la j'en suis arrive a m'interesser aux questions des libertes numeriques.

    Et ainsi de suite et ainsi de suite.

    En commencant une veille je me suis rendu compts:
     - que le sujet de ma premiere veille (la gadgetophilie), ne m'interesse pas du tout en faite, ou alors que tres vaguement
     - que mon sujet de veille est en evolution permanente, mais s'oriente petit a petit vers une destination que je ne suis meme pas actuellement capable de connaitre, mais qui arrivera naturellement.
     - que mes outils de veille regroupent aussi bien des newsletter, des forums, des sites, des flux RSS, des chaines de television et de webTV... bref que toutes ces plateforme se recoupes
     - que ma seule preoccupation c'est la convergence vers un outil simple, intuitif et personnalisable qui me permet de regrouper tous ces contenus.

    November 20, 2010

    L'Elysee.fr fait le top 1 de wikio.fr

    Alors que je pensais que wikio etait un google news franco-francais, qui valorisais les blog et les medias, voila donc que c'est un communique de l'Elysee.fr qui remonte en tete de classement

    Il s'agit en particulier du Communiqué de M. le secrétaire général de la Présidence de la République
    Bref, c'est M. Gueant qui nous parle en 1.0, via un texte, ennuyeux au possible.
    Une communication 1.0 s'il en ai.

    Je suis sur que si Claude s'etait fendu d'un communique video, il aurait fait le buzz!
    Et bien allez-y M. le secrétaire général de la Présidence de la République, dites le aussi bien par mix media. Le faire par video, c'est 2.0 que diable!!

    Edit 1: la reponse

    La reponse ne se fait pas attendre, ca se passe sur le blog de Guy Birenbaum
    Les familles des victimes de l'attenta de Karachi font une reponse par commentaires.

    Au lieu de faire une longue reponse, c'est plutot chaque paragraphe qui sont selectionne, un peu comme la balise [quote] [/quote] que l'on retrouve dans nos CMS favoris.

    La ou se place la difference, c'est que la reponse des familles elle ne s'ankylose pas de tournure de phrase alambiquer et des plus fumeuses, non non, c'est une reponse au rasoir, a la serpette, a la scie circulaire.
    C'est presque du twitt.

    Edit 2: les calculs

    Petit exercice de calcul. Sur le Blog de Guy, je prends l'ensemble du text et des reponses des familles, et l'on va chercher a savoir combien de reponse auraie pu etre twitter.
    L'exercice est simple, je selectionne un paragraphe, je le colle dans twitter, si j'obtiens un chiffre positif, c'est twitable, sinon avec un chiffre negatif, c'est un-twittable. Je met le chiffre en fin de paragraphe.


    Plusieurs enquêtes judiciaires ont été ouvertes et sont actuellement en cours sur les divers aspects de l’attentat de Karachi perpétré le 8 mai 2002, au cours duquel onze ressortissants français ont péri. L’information judiciaire pour terrorisme a, en effet, été ouverte le 27 mai 2002. (-146)
    En ce qui concerne l’ouverture de l’information instruite par Mr Van Ruymbeke, il a fallu que nous nous battions pour l’obtenir et encore, avec un champ restreint. Nous nous battons encore à ce jour pour obtenir que l’intégralité de l’affaire soit instruite. Sur ce point, nous ne vous remercions pas de l’appel de parquet concernant l’ordonnance rendue par ledit juge. (-229)

    Le devoir de vérité auquel chacun doit contribuer dans cette affaire douloureuse ne doit pas favoriser pour autant les interprétations les plus fantaisistes. (-17)
    Après la fable grotesque, « Karachi c’est la douleur de familles…de trucs comme ça », nous avons donc droit à « interprétations les plus fantaisistes ». Afin de vous faciliter la tâche lors de vos prochains communiqués nous envisageons de vous faire parvenir une liste de synonymes… (-142)

    Il n’est en particulier pas acceptable que ce drame soit utilisé comme un argument de circonstance pour alimenter la démarche entreprise par ceux qui n’ont d’autre préoccupation que d’impliquer le Chef de l’Etat, par une succession d’insinuations, dans une affaire qui ne le concerne en rien. (-152)
    Nous n’avons pas comme préoccupation d’impliquer le Chef de l’Etat, nous cherchons simplement à connaître la vérité sur les circonstances entourant a mort de nos proches. Je tiens également à vous rappeler un mémo du procureur Marin lui même, établi en 2007 et rapprochant le nom de Nicolas Sarkozy aux societés Off Shore Heine et Eurolux, ainsi que les échanges ayant eu lieu entre notre actuel Président et JM Boivin dont le contenu est désormais connu de tous. (-323)

    L’attentat de Karachi a frappé des employés de la Direction des Constructions navales, en service au Pakistan pour l’armement de trois sous-marins de type Agosta vendus par la France. Il appartient à la Justice de déterminer, en toute indépendance et avec tous les moyens nécessaires, les causes exactes de cette tragédie. Ces investigations doivent se dérouler dans la sérénité et avec la pleine collaboration des pouvoirs publics. (-292)
    Nous ne demandons que cela. Cependant, force est de constater que ce n’est pas le cas, j’en ai pour exemple l’absence de moyens dont le Juge Trevidic nous a fait état en juin dernier…sur ce point, oserez vous mettre en doute la parole de cet homme ? (-109)

    Aucun obstacle n’a été opposé à la manifestation de la vérité dans cette affaire : l’enquête judiciaire a débuté dès le jour de l’attentat et les procédures suivent depuis normalement leur cours. Contrairement à certaines affirmations, le secret défense n’a en aucun cas été invoqué en vue de limiter les investigations menées : le dispositif législatif existant, aussi bien que la pratique du gouvernement, font que le secret de la défense nationale, dont l’objet est de protéger les intérêts fondamentaux de la Nation, ne saurait être utilisé pour faire obstruction à la justice ou soustraire des faits délictueux à la loi. La justice a ainsi, à divers stades de la procédure, demandé la communication d’un certain nombre de documents classifiés qui, après avis de la commission consultative du secret de la défense nationale, composée de magistrats et de parlementaires, ont été déclassifiés pour lui être remis. Ces informations ont été versées au dossier judiciaire ; elles sont dès lors accessibles à toutes les parties et soumises au débat contradictoire. (-922)
    Le juge Trevidic avait établi une demande de déclassification circonstanciée demandant que lui soient transmis l’intégralité des documents classifiés nécessaires à la recherche de la vérité. Le Ministre de la Défense Hervé Morin avait alors fait savoir que toute la lumière avait été faite et que tous les documents avaient été transmis. Hors, à plusieurs reprises, des documents ont « miraculeusement » été retrouvés au fur et à mesure de la pression se faisait plus forte. Ce simple fait démontre un problème grave dans le fonctionnement même de la CCSDN et des autorités devant lui soumettre les documents. (-469)

    Aucune demande de document n’a jusqu’à présent fait l’objet d’un refus. Le ministère de la Défense est même allé au devant des demandes de l’un des magistrats instructeurs en lui faisant savoir qu’il détenait d’autres documents qui n’avaient pas été demandés relatifs au contrat d’armement Agosta et qui étaient tenus à sa disposition. Ils lui ont depuis été transmis. (-228)
    Pas de refus mais des transmissions partielles…4 pages d’un rapport en contenant près de 200…le compte n’y est pas. (25 -> Twittable!!)

    Si la justice souhaite obtenir d’autres documents, ses demandes seront examinées par le ministre concerné au cas par cas, dans le même esprit et selon la même procédure. Le parlement a voté de nouvelles dispositions dans le cadre de la loi de programmation militaire il y a un an, qui clarifient la procédure à suivre en matière de protection du secret et de déclassification. Elles doivent être respectées par tout le monde dans leur lettre et dans leur esprit. (-322)
    Par définition, le secret défense n’est pas connu des quidams, il revient à vos différents ministère et à la CCSDN de chercher ces documents, tous les documents… (-21)

    Il convient de souligner que les positions récemment adoptées, pour ce qui les concerne, par le Conseil Constitutionnel et par l’Assemblée nationale de ne pas communiquer certaines informations ne sont fondées que sur le respect des exigences découlant de la Constitution et de la loi. Cela n’a rien à voir avec la protection du secret de la défense nationale. (-220)
    Pour ce qui concerne la position de Mr Accoyer, pourquoi ce qui a été possible dans les dossiers Rwanda et Urba ne l’est pas pour le dossier Karachi (-8)

    A ces approximations s’ajoutent des allégations calomnieuses, parfois présentées comme de prétendues certitudes, portées contre la personne ou l’action de Nicolas Sarkozy et qui ne reposent cependant sur aucun commencement de preuve. Affirmer sans autre forme de procès que les conditions du marché d’armement Agosta avec le Pakistan auraient eu pour conséquence de contribuer illégalement au financement de la campagne électorale du Premier Ministre de l’époque, dont les comptes ont été validés par le Conseil… (-372)
    Ces « approximations » viennent d’être confirmées par l’ancien sécrétaire général de l’Elysée devant des millions de téléspectateurs. Et puis…ne devez vous pas laisser la justice faire son travail? Ne devez vous pas respecter la séparation des pouvoirs ? (-114)

    …Constitutionnel, relève de la rumeur malveillante qui vise à jeter le discrédit sur la vie politique de notre pays. (24 -> Twittable)
    S’il y a discrédit sur la vie politique française, ce n’est pas de notre fait. Nous ne sommes en aucun cas responsables des délits apparaissant dans le dossier. Il appartient simplement à nos élus de ne pas faire en sorte de salir nos institutions et donner une image saine de notre pays. (-148)

    Nicolas Sarkozy n’a par ailleurs jamais été le responsable, ni le trésorier, de la campagne de M. Edouard Balladur. Il en était le porte-parole. De même, à aucun moment alors qu’il était ministre du Budget de 1993 à 1995, Nicolas Sarkozy n’a eu à approuver des commissions relatives à des marchés à l’exportation, la procédure d’agrément préalable en cette matière ayant été supprimée dès le mois d’octobre 1992. De plus, la négociation des contrats d’armement évoqués avait été engagée bien avant que Nicolas Sarkozy ne devienne ministre du budget. (-409)
    Mais les intermédiaires douteux sont justement apparus alors que le contrat était quasiment signé… Ces amalgames ne contribuent pas à la sérénité nécessaire au débat judiciaire. (-37)

    Dans cette affaire, le Président de la République n’a d’autre souci que celui de la vérité due aux familles des victimes, lesquelles espèrent depuis plus de huit ans connaître les circonstances précises de ce dramatique attentat. (-89)
    Nous l’avons entendu trop de fois… Comme ce jour d’avril 2008 (la séparation des pouvoirs avait temporairement disparu) où il avait promis de nous recevoir chaque année. Nous n’avons plus besoin de paroles mais d’actes concrets afin que toute la vérité soit faite. (-124)
    Bilan:
    Claude Guéant: 4825 caracteres
    Guy Birenbaum: 3379 caracteres


    Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

    November 8, 2010

    Projet en Stand-By 1

    Faute de competence, je ne suis pas en mesure de realiser se projet, si a la lecture de se billet, vous pensez pouvoir m'y aider, ou m'orienter vers une equipe travaillant sur un projet similaire, a laquelle je peux apporter mon aide, merci de m'en faire part.

    Pour une interface de Blog evolue
    Un melange entre une interface de forum (phpBB, punBB, FluxBB) et un blog.

    Dans un forum, les sections et thematiques sont definies au prealable, cela correspond a un premier niveau de chapitrage qui permet a tout un chacun de proposer un sujet, une conversation ou un debat. Toutes ces discussions qui s'enchaines les une a la suite des autres generent alors une coherence.
    Elles regroupent egalement une avalanche de photos/images, videos et d'innombrables liens.

    Un blog propose egalement exactement la meme chose, sauf que la parole initiatrice du debat n'est detenue que par une seul et meme personne.
    L'avantage, d'un forum, quand une conversation est complete, il est immediatement possible de la detecter, car le systeme propose nativement de suivre les evolutions.

    A l'inverse, l'edition d'un billet de blog ne le fait pas remonter la liste, des lors, un debat qui a vu jour trois semaines auparavant, qui se retrouve contredit par un nouvel evenement, cela provoque l'ecriture d'un nouveau billet, mais en rien l'edition du billet precedent, en l'agrementant de ces nouveaux evenements.

    Serait-il dangeureux de reecrire ainsi des billets anterieur, pour l'actualiser, non je ne le pense pas, a la condition bien-sur de conserver un suivis des modifications, pour laisser a chaque lecteur la possibilite de suivre cette evolution, et de suivre les evenements cles qui auront ete choisi et justifie pour provoquer cette re-edition.

    To be completed

    November 7, 2010

    Je ne supporte plus le discour rassurant qui emanne des vieilles industries comme celle de la publication papier qui voudrai faire croire que la revolution numerique qui a touche la musique il y a de cela 10 ans, qui approche l'industrie du film et du jeu video egalement, et qui a remit en cause toute l'activite de la presse papier, et plus generalement des journalistes. Comment peut-on croire que cette meme revolution sera suffisament clemente pour ne pas approcher l'economie du livre?
    Alors que d'autres prennent completement l'ampleur de fait, comme la maison Editis:




    Techtoc.tv a deja pris les devant et n'hesite pas a mettre les pieds dans le plats:



    Aller voir le site


    A venir egalement sur le site de TechToc.tv sur le meme sujet: