January 2, 2011

[MaJ] It's not Open, it's not the Internet

J'adore les banquiers, non content d'etre en mesure de produire de l'argent dette, non content d'avoir creer les plus belles bulles et crises du monde depuis ces 30 dernieres annees, ils continuent allegrement a proposer des absurdites, tout ca dans l'espoir de relancer la machine speculative pour l'annee 2011.
C'est donc le rapport de la SaxoBank, banque d'investissement (beurk) danoise qui a publie un documents annoncant pour 2011 le rachat de facebook (beurk, beurk) par apple.

Outre le fait que je ne vois pas trop comment Apple ferait pour faire en sorte que Facebook se desengage de Microsoft, le plus absurde dans cette prediction, c'est surtout l'ignorance de ce qu'est Facebook, et au-dela de ca, ce qu'est Internet.

Le future declin de ce sous-reseau centralisateur qu'est Facebook est ineluctable, car c'est inscrit dans les genes meme du site, dans son code: It's not Open, it's not the Internet
C'est un point de centralisation obligatoire, un point d'enfermement, c'est un point de contact, ce n'est pas Le point de contact d'Internet, malgres tout les efforts entrepris pour prendre le controle du Web, et le Web, ce n'est pas Internet, faut-il le rappeler. Sachant egalement que Facebook ne fait qu'une marge de 2USD par abonnes, merci la rentabilite...

L'illusion actuelle est de croire que c'est la taille qui compte, 100, 200, 630 millions de visiteurs uniques par mois, cela ne signifie rien s'il n'est pas possible de mettre ce chiffre en liaison avec la progression du nombres d'utilisateurs actif d'Internet, ou de tout autre chiffres permettant une correlation ou au minimum une auto-correlation. Mon professeur de traitement du signal nous disait toujorus: "un chiffre c'est une donnee, une correlation, c'est une Information"






Une croissance de visiteurs, associee a une croissance mondiale du nombre d'utilisateur, c'est une Lapalissade, en revanche, chercher la petite bete, pour comprendre d'ou viennent ces utilisateurs actifs, et surtout s'ils restent, c'est deja beaucoup plus important a savoir (et accesoirement de comprendre pourquoi), c'est d'ailleurs le travail de la Facebook Data Team

Voila donc, en parallele de la bulle twitter, une nouvelle bulle speculative qui est en train de se constituer dans l'eco-systeme du 2.0. Il faut croire que la bulle Internet des annees 2000 n'a pas ete suffisantes pour que chacun comprenne ce qu'est qu'Internet, comment ca mache, et ce que cela implique.

En dehors d'etre un hebergeur, ou un poseur de tuyau (ou d'ondes), je ne vois toujours pas ou il y aurai de l'argent dans l'immaterielle?
Les geants du secteurs ont tous entamme une demarche de rematerialisation de leurs activites.

2 comments:

  1. la dernière valorisation de facebook est autour de 4Mds de dollars... pour une entreprise de 2000 salariés, c'est quand même pas mal. Le capital de fb c'est une base client de 600 millions de membres partout dans le monde.. c''est en gros le paradis de tout marketeur dans quasiment n'importe quelle entreprise.. Donc oui, cette entreprise a un capital, peu matériel certes, mais après tout c'est le lot de toute entreprise tertiaire.

    ReplyDelete
  2. Tu veux tres certainement dire 40Mds USD? http://www.journaldunet.com/ebusiness/le-net/valorisation-secondmarket-facebook-1110.shtml

    Oui, j'ai constate, je ne vois toujours pas ou ce fais cette valorisation, pour la Facebook Data Team oui, mais je trouve que cela tient plus de la "bulle" que d'une reelle capitalisation, a note que cela reste une valeur au SecondMarket

    ReplyDelete