December 13, 2010

Travailler moins, mais travailler mieux

Je n'ai jamais reellement compris cette petite phrase de 2006 du: "travailler plus pour gagner plus", peut-etre que cela vient de ma vie en ASEAN. Je dois dire que je suis meme perplexe de la porter de pareils idees?

Travailler Plus...

Voila bientot 4 ans que cette petite phrase revient regulierement dans les journeaux, et je n'arrive toujours pas a en comprendre l'objectif du "Travailler plus, ..."

  • pour travailler plus longtemps? (l'allongement de l'age du depart a la retraite...)
  • pour travailler plus dure? (prendre plus de responsabilite, plus de stress...)
  • pour travailler plus jeune, plus vieux?
Je ne vois pas exactement l'interet? Le travail n'est toujours pas un besoin humain que je sache, en tout cas pas au meme titre que le besoin de s'alimenter, le besoin d'interaction social, ou le besoin de creer.
La seul gratitude que l'on a dans son travail, c'est la satisfaction d'un travail bien fait, avec ou sans l'assentiment de sa hierarchie, quand on a fait un travail propre, on le sait, et c'est largement suffisant. En plus quand on recoit enfin l'approbation de sa hierarchie, c'est generalement avec beaucoup de delais...

Je prefere donc largement le moto: "Travailler moins, mais travailler mieux"
  • travailler a moins de taches, mais prendre le temps de bien les realiser
  • travailler a moins de projets, mais avoir le l'energie de les menner a terme
  • travailler a moins de sujets, mais les comprendres et les matriser
Gagner Plus...

Feu ma grand-mere, savoyarde de souche aimait a dire: "On a jamais vu un coffre-fort suivre un corbillard". Pouquoi vouloir gagner plus au faite?
  • gagner plus d'argent? plus de temps? plus de renommee?
Encore une foi, j'ai toujours gagner beaucoup avec un merci et un sourire, plutot qu'un billet de banque. Bien-sur un sourire, ni meme un merci ne me fera pas manger, et ne me m'achetera pas mes cigarettes, mais a preuve du contraire, un billet de banque n'est pas non plus commestible.

Admettons donc que ce fameux "travailler plus pour gagner plus" s'applique dans le sens: travailler plus longtemps, pour gagner plus d'argent
A quoi vais-je bien pouvoir depenser mon argent, sachant que j'ai encore moins de temps de vie de famille, ou de loisir personnel, puisque je travail plus longtemps? Mais au faite, qu'est-ce que je vais bien pouvoir acheter?
  • Des livres? Non, meme pas la peine, puisque plus de 300,000 livres sont disponibles gratuitement grace au projet Gutenberg, moi qui n'est toujours pas lu l'integrale de la Comedie Humaine de Flaubert...
  • De la musique? Non, meme pas la peine, puisque de plus en plus d'artistes mettent a disposition leurs musique sur Jamendo, Spotify ou deezer.
  • Des films? Oui, a la rigueur, bien que Dailymotion, Youtube, Vimeo ou Blip.tv regorgent chacun de petites pepites de films amateurs ou de webTV qui remplacent allegrement une seance de cinema.
Me voila donc bien embette, je travaille dure et longtemps, j'ai beaucoup d'argent, mais je ne vois toujours pas a quoi je vais bien pouvoir l'utiliser?

Travailler moins, mais travailler mieux

Comme je le disais plus haut, le travail n'est pas un besoin humain, ne l'a jamais ete, et ne le sera jamais. En revanche, la satisfaction d'un travail bien fait est une drogue tres addictive: il n'y a qu'a voir les realisations comme Open-Street Map, Wikipedia, ou les nombreux projets open-source, ou libres... Or, pour bien travailler, et achever une tache proprement, cela demande du temps, cela demande de la reflexion, de l'engagement...
Et je n'arrive toujours pas a m'imaginer comment un haut salaire va-t-il favoriser ma reflexion? Comment une liasse de billet sur mon compte en banque, ou dans le fond de ma poche va-t-elle solutionner techniquement mon probleme, eviter l'accident, reduire les delais de livraison... J'ai beau chercher, si je pose quelques billets devant moi et leurs demandes de me programmer une solution technique, rien ne se passe!!

Je prefere donc:
  • travailler moins mecaniquement, mais travailler mieux
  • travailler moins longtemps, mais travailler mieux
  • travailler moins ...
En plus d'une meilleur satisfaction au travail, on y retrouve la sante...

2 comments:

  1. Très rafraichissant, le ton décalé de ton post... Cependant je ne le ferai pas lire à mes collègues de bureau, surtout en cette période de négociations salariales!
    Non seulement ils manquent de considération, mais il estiment que leur salaire n'est pas en adéquation avec les bénéfices de l'entreprise.
    Les cadres sont de plus en plus déprimés par le travail, le sentiment d'inefficacité grandit, et le concept de travail en équipe n'existe plus, surtout lorsqu'on doit surmonter un problème.
    Si chacun travaillait moins (c-a-d avait une charge de 1 homme.mois par mois), on devrait embaucher et tre plus nombreux sur les projet, ce qui nous obligerait à renforcer le travail en équipe!

    Be seeing you,
    Mentine

    ReplyDelete
  2. C'est un peu le probleme des positions de middle managment, une depressions galopante, une insatisfaction permanente, une incomprehension de situation... et je ne parle pas d'une communication inefficace...

    Methode AGILE peut-etre?

    ReplyDelete