December 26, 2010

L'economie pour les nuls

Le premier probleme quand on n'a pas fait des etudes d'economie, mais que l'on continue inlassablement a ecouter la radio ou tout autre media, c'est de pouvoir traverser le champs semantique d'economistes commes Bernard Maris ou Dominique Seux (en matinale de France Inter, France). Je comprends tout a fait le probleme de vouloir faire de la vulgarisation economique a l'heure de la tartine de beurre dans le cafe, mais je n'arrive plus a comprendre ces vocabulaires obscures de "edi-conomistes": effet domino, dettes, note, faillites...

Petit exemple: une entreprise en faillite, dans un monde capitaliste et mondialise comme le notre, on s'en fou completement, la nature a horreur du vide, il y aura donc une nouvelle entreprise qui prendra place. Par contre quand on parle de pays en faillite, la il faut bien comprendre que ce n'est plus du tout le meme propos qui est derriere... Et dernierement, il a meme ete demontre que parler de banques en faillites, c'est un gros mot...

Je me suis donc mis en tete de comprendre tout ce vocabulaire, et pour cela rien de mieux que des videos didactiques, en voici ma selection:

  • Une serie de web-documentaire: Faillites, realise par l'agence PIW! (pour Progress In Work), qui explique pays par pays la mise en faillite de pays
    • Etude de cas en Grece
    • Vous retrouvez l'ensemble des references utilisees pour ce document sur le blog de PIW!



    • Et avant cela en Islande
    • Vous retrouvez l'ensemble des references utilisees pour ce document sur le blog de PIW!



Ces 2 videos, c'est pour comprendre l'etat actuel de la presse economique, j'attends d'ailleurs avec impatience le web-documentaire qui presentera ce qui c'est passe en Espagne et en Irlande en cette fin d'annee 2010.

Pour revenir encore plus loin, je conseil egalement le travail de Paul Grignon, artiste Canadien qui a realise le documentaire: Money as Debt, et l'initiative collective: BanksterUSA.org, et Bankster.tv

Oui, ca pique un peu les yeux et les oreilles, mais au moins, ca a le merite d'etre comprehensible par tout le monde
Ce sont donc deja 3 petits films qui permettent d'aprehender la chose economique, apres, il reste toujours le gros documentaire, un peu a la Michael Moore, mais en bien mieux:

  • Cleveland contre Wall Street, réalisé par Jean-Stephane Bron. Pour un documentaire economique, je me souviens d'une critique plus que positive au Masque & La Plume en Aout dernier
  • Inside Job, Réalisé par Charles Ferguson. La encore une critique tres positive au Masque & La Plume. Ce qu'il est interessant de note: Charles Ferguson n'est pas un mania des studios, avant d'etre producteur de films, c'etait un consultant en strategie en entreprise, autant dire que le milieu d'affaire, il s'y connait
To Be Continued...

No comments:

Post a Comment