September 7, 2010

L'innovation des moines copistes de DVD pirate

De l'auteur aux consommateurs, il y a cette intermediaire qu'est la chaine de diffusion, et cette chaine de diffusion est considerablement mise a mal par l'outil de communication qu'est Internet. De maniere generale, on retrouve systematiquement un intermediaire technique qui centralise et 'conditionne' le produit. J'aime bien ce terme: "conditionne" car c'est un mot de l'industrie de l'emballage: le meme produit est conditionne de facon differente, pour s'adapter aux modes de consommations: le pack familliale, le pack individuelle, pour la maison, ou en deplacement, pour offrire...

Les industries de l'entertainement qui possedent se savoir et l'experience de conditionnement et packaging doivent desormais ameliorer leurs produits, en ne gardant que ce qui est necessaire; certain appel ca de l'editorialisation.

Les distributeurs de DVD pirates ne s'y sont pas trompe, ils proposent des packaging avantageux et interessant, par realisateurs, par acteurs, par genres:

  • l'oeuvre de François Truffaut en 17 films, pas de bonus, pas de sous-titre, juste les films
  • l'integrale de la filmographie de Bruce Willis des annees 90...
  • une selections de films de comedie et comedie dramatique des annees 80-90 ayant pour theme la danse
Autant de packaging qui n'existent pas en dehors de ces magasins de contenu pirates.
Pourquoi donc des distributeurs qui vendent des oeuvres en violant officiellement toutes les regles du copyright ont ils cree de l'innovation? La simple vente de copies a l'unite n'est pas viable, meme pour un moine copiste de DVD pirate!

La distribution 'officiel' fait face a ce meme phenomene, mais se cache derriere le piratage pour justifier ces pertes: pleurer aupres de papa/maman est toujours plus facile que de faire face a la realite.
Autant, j'ai un certain degout pour le vendeur de DVD pirates, car il copie et vend en connaissance de cause des oeuvres de l'esprit sans en remunerer les auteurs et ayants droit (d'ailleur seul les production etrangeres sont piratees, les productions local sont legal), autant j'approuve cette demarche d'innovation et de re-conditionnement du produit, en accord avec nos moyens et methodes de consommations actuel:
  • A la selection des oscars, un coffret regroupant l'ensemble des films nomines, pour faire sa propre selection
  • Un coffret retrospective des palmes d'or du festival de canne de 90 a 2000
Plutot que de proposer pour la vingtieme fois un pack collector de l'integrale des films Star Wars, ou l'integrale du Parrain, que tout le monde a vu et revu, il faut voir plus loin.

3 comments:

  1. MAis ça serait pas un tantinet réac ce post, l'ami? J'ai acheté il y a 3 ans l'intégrale de Truffaut, qui prend tout son intérêt par les bonus et les explications de contexte qui permettent un visionage plus documenté. J'ai acheté via Télérama le coffret des palmes d'or à Cannes de 95 à 2005, édition minimale assez décevante. J'aimerais bien effectivement avoir un coffret DVD des films sélectionnés aux Oscars, mais le fait qu'ils sont généralement à l'affiche à cette époque.
    De plus, je trouve assez déroutant de justifier la copie illégale par le packaging supposé innovant des pirates. Il existe de multiples éditions des DVD/CD, en vente légalement. Si tu t'intéresses aux pack thématiques, tu peux regarder ce que fait MK2, c'est plutôt pas mal. Le piratage de films tel qu'il existe dans les pays asiatiques est un danger avant tout pour les majors, car avant tout les blockbusters sont piratés, si j eme souviens bien de ce que j'ai vu en Chine ou au Vietnam.
    Pour finir, il s'avère, à mon grand dam, que les DVD vendus maintenant sont quasiment tous dénués de bonus. Il s'agit simplement du film sorti en salle, version VO et VF.

    ReplyDelete
  2. MK2 propose une solution tres complete et homogene: la diffusion au cinema, la VOD, la selection litterarire, et proposent leur propres coffrets thematique en DVD
    Ils s'appuient egalement sur une communaute, avec des blogs, des forums et des soirees de rencontres thematique.

    Les majors comme Warner/universal/Sony... n'ont jamais developpes cette activite, et ne semblent pas vouloir le faire, preferant investire dans la chasse aux piratage. En parallele, il n'est plus possible d'apporter un minimum de qualite de produit, le produit DVD ne donne que VO et VF, et contient 5 minutes de videos de sensibilisation au piratage, alors que l'on a achete le support.

    Les echoppes de DVD pirates asiatiques proposent ce meme service: le DVD en VO & sous-titre, de mauvaise qualite d'abord, mais de moins de moins, mais innovent en proposant leurs propres selection thematique. New Lines & Lionsgate ne proposent rien de tel...

    ReplyDelete
  3. Je pense que tu mélanges plusieurs choses. Il y a les producteurs (souvent des individuels rassemblés au sein d'une maison de production Lion's gate, New Line), les distributeurs (Warner, EuropaCorp...) et les exploitants (Gaumont, Pathé, UGC,..).
    Appliqués aux DVD, ce sont les exploitants (souvent en ligne avec les films d'un même distributeur) qui font ce que tu appelles les packages.

    ReplyDelete