October 11, 2010

Ces medias qui s'ajoutent une dimension

Je reagie toujours tardivement.

L'arrive d'Internet dans le mode de distribution de l'information et des contenus de medias n'en finis plus de deplacer les lignes entre un media et un autre. Presse quotidienne ou hebdomadaire, Radios et Televisions sont toutes contraintes de s'ajouter une dimension a leurs mode de diffusion.

Toutes les TV se sont contraintes sans veritablement comprendre pourquoi a deformater de plus en plus leurs ecrans, elles sont donc passe du flux, au stock et ont installer differentes solutions de television de ratrappage, avec plus ou moins de succes, plus ou moins de contenu disponible, et surtout plus ou moins d'accessibilites.
Il n'est pas rare de se voir refuser l'acces a ces services pour cause d'IP etrangeres. La television qui etait une activite de l'instantanéité fait fit de la temporalite desormais.

Les Radios (les grandes frequences nationales) ce sont ajoutes une dimension en passant sur Internet: la video: Pour Radio France et Europe 1 en tout cas, c'est la course a l'audience a l'antenne, mais aussi sur le clic video, il faut pouvoir buzzer et faire reboucler son contenu, si l'on a rate la revue de presse de 8h30, il est toujours possible de voir la video en ligne. Les plus geeks d'entre-nous savent recuperer ce meme contenu hors-ligne.

La Presse profite tres bien de la meme mutation, chaque quotidiens s'est ajoutee une section video/audio: ici, la ou encore ici. Seul Le Monde fait un choix d'orientation vers les webdocumentaires. Les hebdomadaire, ont egalements fais la meme demarche, en particulier les Edito video de Christophe Barbier. Telerama et les Inrocks sont egalements passe aux emissions thematique, avec une webradio pour Telerama, ou une webTV pour les Inrocks.

Tous les curseurs ont bouge, toutes ces redactions qui faisaient un metier pluridisciplinaire sur un support uniforme, font desormais un travail uniforme sur un plurisupport.

No comments:

Post a Comment