August 20, 2010

La Television de flux profite de ces derniers instants

C'est le Wall Street Journal qui laissait entendre que les Network americaines ne sont pas favorables a l'arriver de ce nouveau jouet que proposera a l'automne Google: la google TV.
En partenariat avec differents fabriquants, google se propose de fournir le logiciel de pilotage, qui permettra a chacun de ne plus subir la morosite du flux des chaines de televisions.

La firme de Montain View ne fournis pas de biens - outre des T-shirts - et developpe intelligement son activite: la recherche, et le software. Quand on constate la qualite des logiciels qui sont fournis par les constructeurs d'imprimantes, on comprend aisement que la philosophie n'est pas du tout la meme quand il s'agit de creer une machine au fonctionnement simple: beaucoup d'imprimantes ne propose plus qu'un bouton, mais n'arrivent toujours pas a proposer la meme simplification pour le logiciel de pilotage. Il en est de meme pour les scanners...

Les constructeurs de televisions ont exactement le meme defaut: ils proposent des ecrans de plus en plus beau, avec une qualite d'image de plus en plus perfectionner. En revanche, bien qu'ils aient reussie a ne mettre plus qu'un bouton sur l'ecran: ON/OFF, la telecommande est devenue a l'inverse un veritable clavier de controle, qu'il est parfoit impossible de comprendre sans avoir lue les 250 pages de notices. Le logiciel de pilotage contenu dans le televiseur est generalement le direct equivalent du pupitre de controle: d'une austerite kolkhozienne. Tant et si bien que l'enregistrement d'emission est devenu l'affaires des experts et des PhD.

La television correspond toujours au premier investissement de divertissement d'un foyer, et depuis 30 ans, le poste ayant bien evolue, en prix et en taille, mais absoluement pas en interactivite. C'est donc tout naturellement que google se propose de defricher cette terra incognita: les constructeurs de televiseurs continuent de proposer des postes de plus en plus beau, mais de moins en moins pilotable, et les producteurs de contenu continuent de proposer des emissions riche, sans possibilite de les adapter a nos mode de vie.
Les choses etant ce qu'elles sont, il n'est pas possible de se coucher tous les soirs a 3h du matin pour suivre assiduement les emissions culturelles, de meme qu'il n'est pas possible d'etre systematiquement devant son poste de television pour suivre l'emission hebdomadaire thematique qui nous interesse.

Chaque chaines a bien tente de proposer un service de catch-up TV en ligne, mais la encore, l'ordinateur n'est pas un poste de television: la qualite de son y est rarement bonne, sauf investissement couteux, l'access y est tres restreinds: 7 jours apres diffusions, sans sous-titrages, compressions video violente...

Bien plus que de donner acces a toutes les webTV et webSeries un access au televiseur du salon, cette google TV propose surtout une capacite de diffusion infinie a ces grandes networks:
 - une diffusion mondiale instantanee
 - l'integrations de publicites cibler
 - pouvoir tester une emission avant de la mettre en prime time, en fonction des telechargements

Les networks ont donnees le la, elles ont peur de la nouveautes et ne souhaitent pas y participer. Naturellement, toutes les autres chaines vont benoitement suivre cette voix, et irremediablement, elles vont aller s'encastrer dans le mur, en essayant de combattre un piratage insaisisable.

C'est donc avec un certain plaisir que je vais observer cette television de flux mourir a petit feu, avec un certain degout que je vais supporter les subventions qui lui seront offertes, et avec une certaine jubilation que je vais investir dans une google TV pour enfin me faire la TV que Je veux!

Nota: n'etant pas un early adopter, je vais bien sur attendre les retours d'experiences

No comments:

Post a Comment